Comment appliquer la recherche opérationnelle à l’optimisation logistique ?

Pour mieux relever les défis du marché et répondre aux exigences de la clientèle, les entreprises n’ont d’autre choix que d’améliorer leur fonction logistique à tous les égards. Ce processus de perfectionnement passe par plusieurs actions conjointes rassemblées sous le vocable d’optimisation logistique.

Véritable levier de développement et de performance pour les structures, cette dernière nécessite un lot de méthodes, de techniques et d’outils pour être effective. L’une des techniques au service de l’optimisation logistique est, en l’occurrence, la recherche opérationnelle, une discipline aux multiples champs d’application. Découvrez tout sur la recherche opérationnelle et son usage en optimisation de la logistique d’entreprise.

Comment utiliser la recherche opérationnelle pour l'optimisation logistique ?-1

Qu’est-ce que la recherche opérationnelle ?

La recherche opérationnelle (RO) est un ensemble de méthodes et de techniques qui, grâce au raisonnement mathématique, à la modélisation de processus et à l’intelligence artificielle, aident à la résolution de problèmes et à la prise de décisions susceptibles de conduire aux meilleurs résultats.

Les premiers champs d’application de la recherche opérationnelle

La recherche opérationnelle a connu ses premiers usages dans le domaine militaire et a notamment été mise à contribution durant la période de la Seconde Guerre mondiale. Ses principes étaient alors appliqués à l’élaboration de radars, à l’organisation des convois, à la répartition d’équipages, à la gestion d’approvisionnements, etc.

Toutefois, après cette période de crise, la RO s’est élargie à d’autres domaines, tels que l’économie, l’enseignement, la gestion d’organisations et bien évidemment la logistique d’entreprise.

Les principes de la recherche opérationnelle

Pour résoudre un problème en recherche opérationnelle, l’on adopte un processus logique composé des étapes suivantes :

  • détecter un problème ;
  • formuler le problème ;
  • élaborer un modèle ;
  • collecter des données ;
  • résoudre le modèle ;
  • valider le modèle ;
  • prendre des décisions ;
  • implémenter la solution.

Les méthodes et outils de la recherche opérationnelle

Des algorithmes aux matrices, en passant par les graphes, des méthodes et outils divers sont utilisés pour la résolution de problème en recherche opérationnelle. Les plus ordinaires sont, entre autres :

  • le simplexe, qui est un algorithme développé par Georges Dantzig pour la résolution des programmes linéaires continus relatifs à divers domaines de gestion ;
  • la formule de Wilson, qui permet de déterminer la meilleure période de réapprovisionnement ;
  • la méthode PERT, qui est une méthode d’ordonnancement de projets importants à long terme ;
  • la théorie des graphes ;
  • la méthode Taguchi.

Comment utiliser la recherche opérationnelle pour l'optimisation logistique ?-2

Comment optimiser sa logistique avec la recherche opérationnelle ?

Utiliser la recherche opérationnelle en optimisation de la logistique revient à appliquer les principes, méthodes et outils de la RO aux différents processus logistiques. La RO sert ainsi d’outil d’aide à la décision, contribuant de ce fait à la gestion et à la résolution de problèmes à travers les activités et tâches dans la supply chain. Gros plan sur son utilisation d’une phase logistique à une autre.

La RO en gestion des approvisionnements

En management des approvisionnements, les techniques de la RO sont utilisées pour prévoir et assurer la gestion des besoins d’approvisionnement en matières premières de l’entreprise. Elles permettent également de répondre à la demande de la clientèle à travers la planification de la distribution.

En outre, les entreprises peuvent préparer de manière optimale leurs commandes de matières et de consommables, en appliquant les méthodes de la RO. Cette dernière permet, en l’occurrence, de minimiser les coûts et de répondre aux besoins précis d’approvisionnement. L’une des techniques utilisées à cet effet est la formule de Wilson ou méthode du lot économique. Désormais incontournable en gestion logistique, cette dernière sert à déterminer la période idéale pour réapprovisionner une unité de production.

La RO en management de la production

La RO peut être utilisée pour diverses activités dans le cadre de la gestion de la production en logistique.

L’allocation des ressources

La RO sert à la programmation mathématique ou linéaire des ressources, c’est-à-dire à la répartition des ressources demandées par chaque poste de production dans la chaîne logistique. Elle favorise ainsi l’exécution optimale du plan de production.

Le pilotage de la qualité

Le pilotage de la qualité se fait grâce à la gestion fonctionnelle qui assure la qualité tout au long et au-delà de la chaîne de production. Les outils de RO utilisés à cet effet sont les théories sur l’optimisation ou les théories des jeux, destinées à analyser les comportements rationnels de tous les acteurs et décideurs de la chaîne de production.

Par ailleurs, la RO permet de mettre en exergue les déterminants de la qualité en considérant les facteurs de conception et de fabrication des produits. Dans ce contexte, on peut faire appel à la méthode Taguchi, destinée à minimiser les variations et à favoriser la fabrication de produits qui résistent aux aléas externes.

L’ordonnancement

L’ordonnancement permet de gérer de manière optimale les tâches relatives à la production, en déterminant à l’avance leur durée totale, leur coût et les effets de variations éventuels. Les outils RO utilisés à cet effet sont, entre autres, la méthode PERT d’ordonnancement des projets sur le long terme, les réseaux Petri destinés à prévoir le comportement dynamique des événements dans la chaîne de production, et les outils de simulation utilisés pour anticiper une éventuelle survenue de variations.

La gestion des files d’attente

La RO peut être mise à contribution pour gérer les files d’attente et les volumes de commandes dans les unités de production, pour une meilleure satisfaction client. Dans ce contexte, elle fait appel à des outils de simulation.

La RO en gestion des stocks

En gestion des stocks, la RO permet d’établir des plans pour lutter contre le gaspillage des matières premières ou de l’énergie et la pénurie. De fait, elle contribue au conditionnement et à la livraison optimisés des produits en stock. À cet effet, on peut à nouveau faire appel aux modèles déterministes et statistiques de Wilson pour une meilleure gestion de l’entrepôt.

De même, le modèle dynamique aléatoire, peut être appliqué à la gestion du stock. Il permet d’anticiper toutes les dynamiques de la chaîne de production et d’optimiser la planification.

La RO dans la gestion du transport

Pour un maillon transport plus fluide et moins coûteux, les entreprises peuvent recourir aux méthodes de la recherche opérationnelle afin d’établir des plans de distribution efficaces et organiser les tournées. Les outils à utiliser à cet effet sont, entre autres, l’optimisation combinatoire et la théorie des graphes.

Le premier permet de trouver, parmi plusieurs solutions de transport, la meilleure option en termes de moyens, de sécurité, de coût, de rapidité, d’engagement, etc. Le second, à savoir la théorie des graphes, permet de déterminer le trajet le plus court à travers l’étude des réseaux routiers.

Ladite théorie sert, en outre, à résoudre le problème du voyageur de commerce au moyen d’algorithmes utilisés pour déterminer le circuit le plus court qui permet de traverser une ville en une seule fois. Enfin, la théorie des graphes aide à optimiser le planning des tournées de livraison et à optimiser les flux de transport.

Quels sont les avantages de la recherche opérationnelle en logistique ?

Véritable aide en matière d’optimisation des flux physiques et informationnels, la recherche opérationnelle a un impact indéniable sur la logistique d’entreprise. Ses principaux avantages pour la chaîne d’approvisionnement sont, entre autres :

  • le gain d’autonomie et de temps ;
  • la réduction des coûts ;
  • l’économie de ressources ;
  • l’optimisation de la trésorerie ;
  • la satisfaction de la clientèle.

En clair, la RO participe grandement à la productivité, à la compétitivité et à la pérennité des entreprises sur les différents marchés sur lesquels elles sont engagées. L’application de ses outils et principes est vivement recommandée aux structures exerçant dans l’industrie manufacturière et la grande distribution.

Nous vous recommandons ces autres pages :