La sécurité issue de l’optimisation logistique

Les enjeux de l’optimisation logistique sont pluriels. Dans un monde de plus en plus soumis à une forte concurrence, la maîtrise des coûts et des processus ainsi que la bonne gestion de la Supply Chain deviennent les clés de réussite pour toute entreprise.

Parmi les enjeux actuels et à venir pour les entreprises, la sécurité est l’un des plus importants. Voyons ensemble ce qu’englobe la notion de sécurité à l’échelle d’une activité professionnelle. Pour ce faire, il faut commencer à retracer l’histoire de la sécurité au sein des processus de production de produits et de services pour mieux identifier les risques liés.

Ensuite, nous pourrons classer ces risques par famille pour mieux comprendre comment l’optimisation logistique peut et doit contribuer à diminuer les risques en matière de sécurité liés à toute activité de production, de transport, de stockage, etc.

Quels sont les impacts de l'optimisation logistique sur la sécurité ?-1

La sécurité au travail, un réflexe valorisé

En France, au début du XIXe siècle, le docteur Louis René Villermé fut l’un des premiers à alerter les autorités sur l’état de santé des travailleurs des manufactures à la suite de la révolte des canuts de 1831. L’impulsion était donnée et de nombreuses autres mesures suivirent :

  • la loi du 9 avril 1898 sur les accidents de travail ;
  • la loi du 25 octobre 1919 sur la réparation des maladies professionnelles ;
  • la création des instituts universitaires de médecine du travail à Lyon en 1930 ;
  • etc.

Bien des années plus tard, la sécurité au travail est devenue un élément de stratégie dans de nombreux secteurs et fait partie des ratios de qualité qui sont mis en avant par les entreprises.

De plus, la sécurité n’est plus une notion corrélée aux seuls travailleurs : elle concerne également les clients, les produits et le stock, les partenaires ainsi que leurs salariés, les usagers qui n’ont pas de lien (sécurité routière), la chaîne sanitaire (chaîne du froid pour l’alimentaire), etc.

Quels sont les impacts de l'optimisation logistique sur la sécurité ?-2

Les solutions de sécurité sanitaire

L’optimisation logistique et la sécurité sanitaire vont de pair. Les entreprises issues du milieu médical ou agroalimentaire le savent bien : la qualité sanitaire est souvent synonyme de réussite. Mais pour obtenir cette qualité, il faut être capable de produire dans les règles sanitaires légales et conformes aux exigences établies (lois européennes et obligations des secteurs professionnels).

Par exemple, assurer la protection sanitaire pour une entreprise industrielle de produits carnés revient à être capable de :

  • prouver l’origine des viandes utilisées ainsi que leur provenance précise ;
  • attester les informations légales grâce à un étiquetage performant et lisible ;
  • assurer un maintien de la chaîne du froid (température dirigée positive ou négative) tout au long des flux subis par la marchandise (production, stockage, distribution) ;
  • être en mesure de retrouver la traçabilité de tout un lot de produits défectueux ou supposés comme tels à la moindre demande des autorités ou de ses propres services.

Pour réussir un tel challenge, il faut posséder une gestion logistique performante de bout en bout (gestion de la Supply Chain) et avoir la parfaite maîtrise des flux d’informations entre les fournisseurs, l’abattoir, l’usine de transformation, l’entrepôt et les stocks, la grande surface ou le détaillant, etc.

La sécurité matérielle, un synonyme de qualité

Maîtriser ses processus de production, stockage, livraison, etc., c’est être acteur de la qualité de ses produits ou services. Par conséquent, l’optimisation logistique pour la sécurité des biens permet de valoriser la qualité par la mise en place d’actions visant à protéger ces mêmes biens.

Que cela concerne l’outil de production, les systèmes logistiques d’information, les outils de livraison, de stockage, etc. ne change rien à cet objectif de sécurité. Car optimiser la logistique, c’est par exemple :

  • réussir à planifier l’ordonnancement d’une chaîne de production à une cadence de croisière qui assure de ne pas l’endommager ;
  • permettre aux outils d’entrepôt (ordinateurs, chariots élévateurs, etc.) d’être maintenus en état correct d’utilisation plus longtemps et donc de rationaliser les investissements ;
  • s’assurer de livrer un produit fini en état conforme de qualité grâce au respect apporté à la marchandise à toutes les étapes cruciales (notamment le transport) ;
  • etc.

La vente de produits est nécessairement corrélée à une notion de risque lié au produit lui-même. En assurant la sécurité des biens de la Supply Chain, la qualité et la sécurité des produits et services distribués en sont grandement améliorés.

La sécurité des hommes et femmes qui constituent le cœur d’une entreprise

Sans salariés, pas de valeur ajoutée pour la plupart des entreprises. En ce sens, l’optimisation logistique et la sécurité des personnes sont une part importante de la performance d’une entreprise. Les risques liés aux travailleurs et à la bonne gestion de leur sécurité au travail sont autant de solutions pour mener à bien un objectif de réussite. Tout business plan se base sur des ressources humaines, matérielles et financières en vue d’atteindre un objectif de qualité et de quantité.

Pour se faire, les processus de production, la gestion du stock, les plannings de vente, etc. sont des métiers qui sont accomplis par les ressources humaines (assistées des ressources informatiques). Or, ces ressources humaines sont faillibles (maladie, accidents, congés, etc.). Pourtant elles composent la base laborieuse sur laquelle se concentrent toutes les activités créatrices de valeur ajoutée.

Dès lors, contribuer à leur sécurité par le biais de l’optimisation logistique devient complémentaire d’un management vertueux :

  • optimisation les tournées de livraison pour diminuer la charge de travail de chacun ;
  • gestion des données par traitement informatique pour soulager les opérateurs et permettre un meilleur lissage de l’activité ;
  • mécanisation des tâches ingrates et répétitives ;
  • etc.

Ainsi, grâce à une optimisation logistique intégrée et réfléchie au sein d’une entreprise, les ressources humaines pourront développer leur potentiel et mieux contribuer aux bénéfices de l’entreprise, qu’ils soient financiers, sociaux ou environnementaux.

La sécurité des personnes ne se limite pas au seul personnel de l’entreprise. La réflexion doit être portée également sur les clients (emballages non coupants et pratiques), des usagers de la route (colisage des marchandises assurant une sécurité même en cas d’accident) ou de la population au sens large (diminuer ses émissions de CO2 contribue à la sécurité des personnes).

La qualité et la sécurité par les normes

Une norme, c’est un concept qui définit un standard accepté de production (ou de toute autre activité) d’un bien ou d’un service. Pour simplifier, cela revient à déterminer comment les choses doivent être faites pour atteindre un niveau de qualité désiré. Par exemple, un matériel dans une entreprise doit parfois pouvoir résister à un incendie.

Pour se faire, il doit répondre à une norme précisant que ce matériel (ou matériaux) peut résister à une température donnée pendant un temps déterminé. En fonction de ce classement au feu, il pourra ou non être installé à un endroit donné dans les locaux de l’entreprise. Cela est très précis et donne un cadre défini, grâce à la norme.

En France, l’AFNOR (Association française pour la normalisation) définit un ensemble de normes qui permettent d’atteindre des niveaux d’exigences qualitatifs dans tous les secteurs. L’optimisation logistique et la normalisation deviennent alors une puissante combinaison permettant à toutes les entreprises d’accéder à un niveau qualitatif donné grâce au respect d’une ou plusieurs normes par le biais de son optimisation logistique.

Par exemple, la loi Hamon de 2014 a défini un ensemble de règles pour qu’un site marchand en ligne soit aux normes et puisse ainsi atteindre le niveau de transparence auprès du consommateur lui permettant d’exercer son activité dans les normes légales établies. Cette loi précise que le vendeur est responsable de la marchandise jusqu’à la livraison des produits.

Par conséquent, pour atteindre cet objectif, l’optimisation logistique doit être renforcée sur la gestion des transports et des stocks pour respecter cette obligation. Cela peut se faire grâce à des prestataires qui respectent des normes au niveau du transport, la norme NF EN 13 876 par exemple.

Nous vous recommandons ces autres pages :