Tout savoir sur la Supply Chain Management

La Supply Chain désigne l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, c’est-à -dire les étapes qui rythment la commande d’un client, de sa production à sa livraison. Peu importe qu’il s’agisse de produits ou services, ce processus implique de multiples outils qui permettent d’en assurer l’organisation. Planification, exécution, ou même contrôle des flux, la Supply Chain englobe différents services essentiels et variés.

Pour piloter cette gestion de la chaîne d’approvisionnement, il est primordial de définir un Supply Chain Management performant et efficace, notamment par le biais des ressources dont dispose une entreprise. Des fournisseurs à la distribution jusqu’aux clients finaux, chaque maillon doit estimer au plus juste ses besoins, pour assurer un service de qualité tout en maîtrisant les coûts et délais. Pour y voir plus clair, faisons le point sur les grandes caractéristiques du Supply Chain Management.

Qu'est-ce que la Supply Chain Management ?-1

Définition du Supply Chain Management

Lorsque l’on parle de Supply Chain, on désigne la chaîne d’approvisionnement en tant que telle, avec tous ses avantages, ses outils, ses méthodes et ses différents métiers au fil des maillons. Malgré une confusion fréquente, la définition du Supply Chain Management, aussi appelé SCM, est quelque peu à nuancer, puisqu’il n’est question ici que des ressources, outils et idées qui permettent de piloter le plus efficacement possible cette fameuse Supply Chain. En d’autres termes, parler de Supply Chain Management, c’est avant tout parler des techniques qui permettent l’organisation et la gestion de la Supply Chain.

Vous l’aurez compris, le concept de SCM est bien centré sur l’environnement de la Supply Chain, même s’il ne s’agit pas de le résumer aux outils et autres logiciels qui facilitent la gestion de la chaîne d’approvisionnement. En effet, il est également question d’inclure tous les moyens d’anticiper les besoins, même lorsqu’il s’agit de la mise en place de simples stratégies collaboratives avec les différents maillons de la chaîne.

Piloter la chaîne d’approvisionnement avec le Supply Chain Management

Conduire chaque processus de la chaîne d’approvisionnement implique une gestion élargie du Supply Chain Management, puisque les besoins et attentes de tous les intervenants doivent être pris en compte. A ce titre, il ne s’agit pas seulement de se limiter au pilotage des flux et des différents services, qu’il s’agisse de la production ou de la distribution.

Pour conserver ses clients, une entreprise n’a plus d’autre choix que de toujours se montrer compétitive, tout en fournissant un service de qualité. Cela passe notamment par une maîtrise des coûts, afin de se positionner en force vis-à -vis des entreprises concurrentes, mais également par une innovation permanente, que ce soit pour ses produits ou ses services. Par conséquent, tous les flux de la Supply Chain ont un rôle à jouer dans cette réussite, aussi bien la production que la livraison. La SCM doit donc assurer la bonne coopération entre les différents acteurs de la chaîne, pour qu’aucune rupture ne vienne porter préjudice à l’entreprise et son client.

Afin de prévenir un ensemble de problèmes qui pourraient survenir, le Supply Chain Management doit par exemple englober :

  • la communication entre les différents métiers ;
  • l’échange des informations entre les flux ;
  • l’analyse des prévisions ou des disponibilités ;
  • la réactivité des partenaires en cas d’imprévus.

A noter que la SCM enveloppe aussi la gestion de partenaires extérieurs à l’entreprise, notamment lorsque celle-ci passe par des sous-traitants pour certaines tâches qu’elle ne fait pas en interne.

Adopter une stratégie collaborative pour toute la chaîne

La Supply Chain Management ne se limite donc pas à la logistique et couvre l’ensemble du processus lié à la chaîne d’approvisionnement. Véritable système d’organisation globale pour l’entreprise et ses collaborateurs, celui-ci doit respecter certains objectifs, qui doivent convenir à tous les maillons, et non uniquement au Supply Chain manager.

En effet, il est dans l’intérêt du Supply Chain manager de mettre en place une stratégie collective, qui convient aux équipes intervenant tout au long du processus. Pour cela, chaque décideur ou chaque maillon de la chaîne d’approvisionnement doit pouvoir choisir ses propres objectifs, dans le respect des attentes de l’entreprise. A l’inverse, cette dernière doit tenir compte des obligations de ses partenaires, afin de ne pas imposer d’objectifs unilatéraux qui pourraient faire courir toute la chaîne à sa perte.

Il s’agit probablement de l’aspect le plus compliqué du Supply Chain Management, puisque les objectifs doivent répondre à la stratégie de l’entreprise et aux volontés de chacun des intervenants. Tous les métiers concernés doivent donc trouver un consensus, à l’aide par exemple de la technique GIMSI, une méthode qui se base sur la dynamique de groupe et sur l’utilisation de grilles de critères ou de tableaux de bord.

Qu'est-ce que la Supply Chain Management ?-2

Définir des objectifs de performance qui conviennent à tous

Le point le plus important de la SCM reste donc la définition des objectifs et de la stratégie, ce qui passe notamment par différentes étapes pour l’ensemble de l’équipe concernée. Afin de comprendre comment y parvenir, passons en revue quelques critères essentiels pour bien choisir ces objectifs.

Une stratégie collaborative

Comme nous l’avons vu ci-dessus, les objectifs doivent être fixés par les intervenants concernés, même si le responsable du processus, à savoir le Supply Chain manager, peut rester en charge de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement.

Des objectifs pertinents et réalistes

Il va de soi que les objectifs choisis doivent être en accord avec la stratégie de l’entreprise et les compétences globales des différents intervenants de la Supply Chain. Toutefois, ils doivent également être réalistes, car l’entreprise a des engagements vis-à -vis de son client. Tout objectif doit donc tenir compte de ces éléments :

  • les actions pour y parvenir ;
  • les partenaires et services en charge ;
  • les ressources et outils disponibles ;
  • le budget dédié ;
  • les obstacles et problèmes prévisibles.

Même si les objectifs peuvent être ambitieux, ces derniers doivent rester ancrés dans le domaine du possible, sous peine d’être parfaitement irréalisables ou dans des délais largement dépassés. Cependant, il est nécessaire de trouver un juste milieu entre une stratégie utopique et une stratégie trop réductrice, pour que l’entreprise s’inscrive toujours dans une logique de compétitivité et développe son activité en accord avec l’évolution de ses clients.

Un délai d’action limité

Tous les objectifs doivent respecter une date d’échéance, afin de faciliter la compréhension de tous les intervenants et collaborateurs. Bien entendu, celle-ci doit tenir compte des outils à la disposition de chaque maillon et de la difficulté de la mission. Cependant, de trop longues échéances peuvent être problématiques, aussi bien pour le client final que pour les différents acteurs de la chaîne.

Une communication accrue

Evidemment, le point essentiel du Supply Chain Management reste la communication entre les différents maillons et intervenants de la chaîne d’approvisionnement, aussi bien en interne de l’entreprise qu’en externe, avec les sous-traitants. En effet, le meilleur moyen de ne pas respecter les objectifs est de favoriser la mauvaise compréhension des attentes ou des besoins de chacun.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Share This