Quelles sont les composantes de la logistique ?

En pratique, la logistique est l’ensemble des organisations, des méthodes et des techniques visant à optimiser la gestion des flux des matières premières et des produits d’une entreprise. Elle permet d’améliorer les performances d’utilisation des moyens et ressources financières, du transport, de la distribution ou encore de l’approvisionnement.

La chaîne logistique est donc importante pour le bon fonctionnement d’une entreprise, puisqu’elle rassemble tous les intervenants qui s’enchaînent sur le chemin d’un produit, du fournisseur au client final. Cette chaîne veille donc à ce que les produits soient acheminés au bon endroit, dans un bon état, au bon moment et surtout à bon prix. Décryptons cela ensemble.

Quelles sont les composantes de la logistique ?-1

Les notions de la chaîne logistique

En principe, la gestion de la logistique a pour objectifs :

  • d’anticiper et prévoir les demandes des clients ;
  • de traiter les commandes ;
  • de veiller à l’approvisionnement et au stockage des produits et matières premières ;
  • de planifier les commandes et livraisons.

A partir de ces principes, la gestion de la logistique vise à minimiser le plus possible les coûts de ces composants, à savoir le stockage, le transport et la disponibilité des produits. Avec une bonne pratique, une gestion de logistique de qualité peut atteindre des résultats conséquents, comme le ” zéro stock “, la livraison juste-à -temps et surtout l’absence de rupture des stocks globaux.

La chaîne logistique peut donc être vue comme un réseau d’organisations, qui s’engage à coordonner de manière efficace la fluidité de tous les services au moindre coût. Tout cela est optimisé avec l’utilisation des technologies de l’information, ainsi que par l’adéquation du flux d’information entre les différents réseaux d’organisations, qui se situent tout au long de la chaîne de distribution du produit.

Quelles sont les composantes de la logistique ?-2

La gestion des différents flux

La planification des flux est très importante pour la performance de la stratégie de l’entreprise. En effet, celle-ci repose sur le bon fonctionnement des objectifs commerciaux qui, pour pouvoir être atteints, doivent profiter de la planification des flux internes. Si ce processus est établi en fonction de plusieurs paramètres, à l’image des clients, le flux engendré ne permet pas à lui seul d’optimiser les services de l’entreprise. Pour contrer cela, il est donc impératif de voir plus large.

Dans un premier temps, il faut établir le plan industriel et commercial, qui permet de fixer les ressources nécessaires, d’optimiser les coûts du stock et de définir la satisfaction des clients. Pour planifier ces ressources, il faut prendre en compte :

  • la capacité des équipements de production et de transport ;
  • le personnel disponible et les compétences requises pour la production ;
  • le volume des stocks disponibles.

Le calcul de ces planifications est généralement effectué par des logiciels spécifiques, et les résultats obtenus permettent de prendre de bonnes décisions concernant les volumes qui doivent être livrés à moindre coût.

Optimisez les process logistiques

Pour atteindre de bonnes performances en processus logistique, il faut en général progresser au fil du temps. L’optimisation générale se fait notamment en étudiant les coûts de transport, mais aussi par l’amélioration des équipes et l’utilisation des nouvelles technologies.

Une grande partie des coûts de logistique a pour source le secteur du transport, il est donc important d’optimiser les variables qui entrent en compte lors de la production des produits jusqu’à la livraison. A noter que pour cela, il faut :

  • contrôler la qualité de la marchandise ;
  • réduire les manipulations et des emballages ;
  • surveiller la capacité de stockage disponible ;
  • optimiser les moyens de transport.

Ne sous-estimez pas l’avantage du recours à des équipes internes. Bien au contraire, engager des équipes au sein même de l’entreprise accroît définitivement l’efficacité et réduit l’aspect financier. De plus, en disposant de votre propre équipe de transport, il vous est possible d’élaborer des projets et d’intervenir rapidement en cas de demande ponctuelle.

Enfin, aidez-vous des nouvelles technologies. Aujourd’hui, le secteur de la logistique dispose d’un large éventail de choix en termes d’aide numérique. Cela passe entre autres via le système de positionnement par satellite des véhicules, par les étiquettes électroniques, ou par l’internet des objets. Tous ces outils permettent de repérer les problèmes et font faire des économies de gestion du côté des flux de matières, d’informations et de logistique.

Améliorer les performances grâce aux technologies

De nos jours, une bonne gestion de la chaîne logistique s’appuie sur l’utilisation de logiciels informatiques. Grâce au soutien technologique, il est possible de transférer et partager des informations efficaces entre les différents acteurs de la chaîne.

Les entreprises les plus évoluées utilisent aujourd’hui différents systèmes de gestion, tels que le système d’identification automatique. Ce dernier fonctionne grâce à l’utilisation de lecteurs d’étiquettes, qui facilitent le suivi des opérations et la traçabilité des produits. Avec cette technologie, il est non seulement possible d’accélérer la validation des commandes et leur expédition, mais également les retours possibles en entrepôt.

Le système d’échange de données permet aussi d’importer des commandes dans le système informatique, ou de générer une confirmation d’expédition avec un bordereau de livraison et une facture client. Cette solution automatise donc les commandes et livraisons.

Par le biais d’internet, il est possible aussi d’avoir recours à un système d’approvisionnement, qui permet une gestion électronique des achats en sélectionnant les fournisseurs et en assurant la transmission des commandes jusqu’aux entrepôts.

De même, le système de gestion des transports vise à optimiser les déplacements sur les routes de livraison. Il peut par exemple :

  • assigner automatiquement un chemin optimisé selon les adresses des clients ;
  • générer des bordereaux de prélèvement ;
  • créer un horaire pour chacune des routes ;
  • gérer le stockage des produits par véhicule ;
  • modifier à distance la commande d’un client en fonction de ses besoins ;
  • générer un bordereau d’expédition une fois la commande du client achevée et assurer la facturation.

Ce nouveau système vise à homogénéiser les étapes du système logistique, puisque jusqu’à présent, il existait des différences entre chaque région du pays. Auparavant, la planification du transport était gérée de façon individuelle, en plus d’être en partie manuelle, ce qui empêchait une bonne efficacité et rapidité des transports. En effet, le véhicule revenait la plupart du temps avec une partie seulement de la marchandise.

Autre amélioration du système, celle de la relation client. A ce titre, il existe des logiciels qui permettent aux entreprises de cibler, d’attirer et de suivre leur clientèle. Ces derniers comportent principalement 3 modules : la communication client, la gestion de vente et la gestion marketing. A l’aide de ceux-ci, il est possible de répertorier les communications effectuées avec un client, ou de gérer des rappels liés à une communication avec un client. De plus, ils permettent aussi aux vendeurs de gérer leur taux de leur commission ou d’assigner un vendeur par défaut à un client. Enfin, concernant le marketing, il est aussi plus facile de mesurer l’impact sur les ventes suite à une campagne marketing.

Grâce à ces différents outils, l’entreprise peut non seulement construire une base de données selon le profil de ses clients, mais aussi d’après leur consommation, ce qui lui permet d’améliorer sa visibilité et son efficacité.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Share This