Tout savoir sur la logistique industrielle

La logistique consiste à organiser différentes phases d’une activité afin d’en tirer la plus grande efficacité. L’optimisation de procédures pour réduire le temps dédié à certaines étapes, ou encore l’organisation physique de certains environnements sont autant de leviers à considérer pour renforcer l’organisation logistique d’une entreprise.

Toutefois, la logistique peut varier d’un domaine d’activité à un autre, chacun d’entre eux ayant avec des priorités et objectifs distincts. Quels sont les différents types de logistique ? La logistique est une notion qui s’applique à la plupart des secteurs d’activité. Avec des enjeux qui leur sont propres, la grande distribution, l’e-commerce, les transports ou encore l’agroalimentaire adoptent ainsi des logistiques spécifiques.

La logistique est par ailleurs une problématique centrale pour les entreprises du domaine industriel puisqu’elle influence la performance et a un impact direct sur la rentabilité des entreprises. Du concept aux contraintes, voici ce qu’il faut savoir sur la logistique industrielle.

Qu'est-ce que la logistique industrielle ?-1

Présentation du concept de logistique industrielle

La logistique industrielle n’est ni plus ni moins qu’une branche spécifique de la logistique. Cela signifie qu’elle s’inspire de principes généralistes de la logistique afin de les appliquer à son environnement et aux contraintes de ce dernier. Dans les faits, la logistique industrielle encadre principalement la gestion des flux :

  • des matières premières ;
  • des ressources ;
  • des demandes ;
  • des productions.

Pour chacun de ces aspects, des éléments précis sont alors à considérer afin d’optimiser l’organisation de la supply chain. Pour en savoir davantage sur les composantes de la logistique industrielles, les différents aspects évoqués ci-dessus sont détaillés dans les lignes qui suivent.

Logistique industrielle : les spécificités de cette activité

Parmi les caractéristiques de la logistique industrielle, il est possible de citer le fait qu’elle englobe un ensemble d’infrastructures. Ces dernières concernent aussi bien les sites de production que les lieux d’entreposage. Par ailleurs, dans le domaine industriel, la logistique nécessite d’accorder une grande rigueur au suivi de la gestion des ressources, quelle que soit leur nature.

L’importance de l’optimisation des flux des ressources

Dans l’ensemble des domaines d’activité, et à plus forte raison dans celui de l’industrie, une bonne compréhension de la demande est primordiale afin d’être en mesure de répondre à cette dernière. Au-delà du fait de prendre en compte la demande existante, il est également nécessaire de s’assurer du fait que cette dernière est gérée de façon adaptée. L’objectif est en effet d’y répondre sans risquer de :

  • passer des commandes de produits dans des quantités insuffisantes, en anticipant d’éventuels aléas ;
  • passer des commandes de marchandises dans des quantités trop importantes, auquel cas le surplus devient un problème majeur pour l’entreprise.

Dans le cas de figure où un volume de produits ou de matières premières est mal estimé, avec un volume commandé trop faible, le risque est en effet de ne pas être en mesure de répondre à la demande. La crédibilité de l’entreprise s’en retrouve alors impactée avec un manquement vis-à-vis des partenaires ou clients à livrer.

À l’inverse, si la quantité de matières ou de marchandises commandées est supérieure à la demande, l’ensemble de la chaîne logistique de l’entreprise peut en pâtir. Il est en effet nécessaire de stocker le surplus ou de l’acheminer vers un autre espace d’entreposage. Cette démarche imprévue fait alors perdre du temps, mais aussi des moyens à la supply chain puisque la gestion de cet excédant impose de mettre à profit des ressources qui pourraient être utilisées à meilleur escient.

Les différents types de ressources en logistique industrielle

La bonne gestion des ressources ne concerne toutefois pas uniquement les matières premières. Il s’agit en effet de savoir optimiser l’utilisation des :

  • ressources humaines ;
  • ressources matérielles.

Les ressources humaines définissent l’ensemble du personnel qui œuvre aux différents niveaux stratégiques de la supply chain. Il faut ainsi prendre en compte les disponibilités de chacun et s’assurer de solliciter les différents professionnels au moment opportun. La rigueur de l’organisation est nécessaire à ce niveau puisqu’elle permet d’éviter de confier des tâches simultanément à une même personne ou un même pôle, ou dans le cas inverse de ne pas exploiter les services de ce dernier.

Au-delà des ressources humaines, il est également impératif de savoir optimiser la gestion des ressources matérielles. Celles-ci peuvent aussi bien définir :

  • les véhicules de transport ;
  • les outils de manutention ;
  • les espaces de stockage.

Aux différentes étapes de la supply chain, les ressources doivent être optimisées. Cela signifie qu’il faut répartir les tâches de manière cohérente, en évitant l’inactivité, ou inversement, pour éviter de lui confier une surcharge de travail. Ce phénomène risque en effet de ralentir certaines étapes de la chaîne d’approvisionnement, avec des répercussions pouvant être parfois considérables à d’autres niveaux de la supply chain.

Logistique industrielle : le suivi des produits tout au long de la supply chain

En logistique industrielle, les produits sont acheminés sur différents sites en fonction de l’avancée des étapes de la supply chain. Ils peuvent ainsi se trouver :

  • en lieux d’entreposage, lesquels concentrent l’ensemble des matières premières nécessaires ;
  • sur des pôles de création, où sont assurées les étapes de fabrication des divers articles et marchandises ;
  • en entrepôts d’étape, au sein desquels sont assurées les missions de contrôle qualité et de conditionnement ;
  • en lieux de stockage final où sont acheminés les produits dans l’étape préalable à la distribution au client.

Tout au long de ces étapes, il convient donc d’être vigilant et réactif afin de corriger d’éventuelles problématiques.

Qu'est-ce que la logistique industrielle ?-2

Les contraintes spécifiques à la logistique industrielle

Le domaine de la logistique en France est particulièrement bien encadré. De fait, les entreprises de logistique industrielle se doivent de répondre à certains impératifs. Si c’est évidemment le cas vis-à-vis des clients, avec des délais et des quantités à respecter une fois que le contrat est signé, c’est aussi et surtout le cas vis-à-vis du cadre juridique. Il convient en effet de préciser que divers aspects, notamment liés à la cause environnementale, entrent en jeu dans l’activité de logistique industrielle. C’est, entre autres, le cas :

  • du traitement et du recyclage des déchets ;
  • du respect de certaines réglementations vis-à-vis de la qualité de l’air.

Concernant les déchets, il s’agit avant tout de pouvoir valoriser ces derniers et de limiter leur impact écologique sur la planète. Pour ce qui est de l’air, l’objectif est alors de limiter les conséquences de l’activité industrielle sur la pollution de l’air.

Nous vous recommandons ces autres pages :