Quelles sont les normes en matière d’optimisation logistique ?

L’optimisation de la Supply Chain et de la logistique est une exigence à laquelle aucune entreprise soucieuse de développement et de pérennité ne saurait se dérober de nos jours. De fait, cette opération qui consiste en une meilleure gestion des flux logistiques est indispensable à la performance et à la satisfaction des clients.

De plus, les impacts de l’optimisation logistique sur la sécurité du personnel et des marchandises sont indéniables. Face à ces enjeux, il convient d’y consacrer tous les efforts. Cependant, cela ne saurait se faire sans le respect de certaines exigences. Découvrez tout sur la normalisation en vigueur pour une optimisation logistique réussie.

L'optimisation logistique et la normalisation-1

Les normes générales d’optimisation et de gestion logistique

La normalisation générale s’applique aux différentes activités de la Supply Chain et de la logistique à optimiser. Elle regroupe un lot de règles européennes, mais également françaises, définies par l’Association française de normalisation (AFNOR), afin de favoriser de meilleures pratiques dans le cadre de la gestion des flux logistiques.

La norme NF EN 13011

La norme NF EN 13011 est une norme européenne qui s’applique aux services de transport, aux chaînes de transport des marchandises et au système de déclaration des conditions de performance. Son objectif est d’établir le moyen réglementaire par lequel les prestataires peuvent définir les exigences à respecter afin que leurs biens et services puissent répondre à la fois aux critères standards de performance et aux besoins des expéditeurs ainsi que ceux des entreprises clientes.

La norme NF EN 13876

La NF EN 13876 concerne la gestion et l’optimisation du transport, de la logistique et des services, des chaînes de transport des marchandises et le Code de bonne pratique pour le transport de fret. Elle aide les entreprises à spécifier les instruments de contrôle de gestion et les indicateurs de performance à utiliser pour une gestion optimale des marchandises tout au long du processus de transport. Cette norme est destinée aux entreprises prestataires, mais peut également être utilisée par les clients pour apprécier la qualité des services et fixer leurs exigences.

La norme NF EN 12507

La norme européenne NF EN 12507 regroupe les exigences en matière de services de transport. Elle se rapporte notamment aux règles relatives à l’application de l’EN ISO 9001 : 2000 aux industries du transport routier, du stockage et de la distribution de marchandises.

Pour rappel, l’EN ISO 9001 définit des exigences pour la mise en œuvre d’un système de gestion de la qualité pour les entreprises, grandes ou petites, désireuses d’augmenter de manière constante la satisfaction de leurs clients et d’optimiser la fourniture de produits et services réglementaires.

NF EN 12798

La Norme européenne NF EN 12798 vient en complément à la précédente. Elle regroupe des exigences spécifiques qui s’ajoutent à celles énoncées dans l’EN ISO 9001 : 2000. Cette norme s’applique à la gestion sécurisée de matières dangereuses transportées par voies routière, ferroviaire et fluviale.

L'optimisation logistique et la normalisation-2

Les normes environnementales de gestion et d’optimisation logistique

Dans un contexte de migration vers une logistique plus verte et d’accroissement des exigences de la clientèle, les normes environnementales sont des balises nécessaires pour une logistique respectueuse à la fois des clients et de l’environnement. Elles suggèrent un ensemble de règles à appliquer par les entreprises pour une chaîne logistique avec moins d’impact sur la planète et pour l’obtention de certifications relatives à chaque norme.

La norme ISO 14001

La norme ISO 14001 mise en place par l’organisation mondiale de normalisation regroupe un lot d’exigences environnementales à respecter pour obtenir la certification d’un produit. Elle tient compte de six critères dans la gestion logistique des entreprises, à savoir :

  • la gestion des déchets ;
  • l’utilisation des ressources ;
  • la pollution générée ;
  • les problèmes d’eau et d’égouts ;
  • la contamination des sols ;
  • l’adaptation au changement climatique et les moyens d’atténuation.

Pour répondre à ces critères, les entreprises doivent s’atteler à un management de la Supply Chain basé sur :

  • l’utilisation d’emballages écoresponsables ;
  • l’économie des matières premières ;
  • l’optimisation de la gestion et la valorisation des déchets à toutes les étapes logistiques ;
  • la réduction du poids-volume des marchandises lors des transports.

La norme ISO 14040

La norme ISO 14040 définit un ensemble d’exigences à respecter dans la gestion logistique pour favoriser l’écoconception. Concrètement, cette norme vise à permettre la prise en compte des besoins en énergie et en matière à toutes les étapes de la vie d’un produit, de sa conception à sa consommation par le client.

Pour ce faire, plusieurs règles sont à observer lors des différentes phases du cycle de vie des produits, à savoir :

  • le choix des matières premières, qui consiste à privilégier l’usage de matières recyclées ou issues d’un processus écoresponsable d’extraction ou de transformation ;
  • la réduction de la consommation d’énergie pendant la fabrication, qui revient à optimiser la chaîne de production et les flux d’énergie ;
  • l’optimisation de la distribution, qui recommande de privilégier les commandes groupées et d’optimiser la tournée des livreurs ;
  • l’optimisation du transport, qui consiste à privilégier les transporteurs et les moyens et les méthodes de transport à faible impact environnemental.

Les normes ISO 14021 à 14025

Elles encadrent les différentes démarches en matière d’étiquetage des produits. Chacune d’elles implique des exigences précises, comme :

  • la norme ISO 14021, qui prend en compte les déclarations environnementales volontaires des entreprises ;
  • la norme ISO 14024, qui prend en compte l’étiquetage environnemental pour les labels écologiques officiels ;
  • la norme ISO 14025, qui prend en compte les marquages et déclarations environnementaux dits de type écoprofil.

La norme ISO 14020

La norme ISO 14020 réunit les exigences générales relatives aux normes ISO 14021 à 14025. Elle permet au client final de tracer le circuit de provenance des produits achetés et de vérifier leurs processus écologiques grâce à l’étiquetage.

Diverses règles s’appliquent dans le cadre du respect de cette norme, telles que :

  • l’accessibilité des informations des étiquettes à tous les milieux intéressés ;
  • le respect des exigences propres aux milieux d’écoulement des produits ;
  • la mention sur les labels environnementaux d’informations relatives aux aspects écologiques des produits.

Par ailleurs, pour recevoir les certifications liées aux normes précitées, les entreprises doivent étiqueter les produits dès le stockage et faire écoconcevoir leurs emballages.

Autres normes à respecter

En dehors des normes prescrites par l’AFNOR, l’Union européenne et l’organisation mondiale de normalisation, les entreprises doivent respecter certaines exigences tout aussi importantes pour une gestion de leurs flux logistiques. Parmi ces normes, on distingue :

  • les normes relatives à la protection du personnel, qui recommandent de créer des conditions de travail décentes, éthiques et sécurisées pour les collaborateurs ;
  • les normes en matière de sécurité des marchandises, qui recommandent d’équiper les entrepôts de dispositifs de sécurité, tels que les protections incendie, les issues de secours, les portes automatiques, etc. ;
  • les normes en matière d’installations, qui imposent de respecter les exigences en matière de construction et d’entretien des entrepôts et des matériels.

Ces différentes normes se greffent aux normes AFNOR et ISO. En s’y conformant, les entreprises sont assurées d’avoir une logistique optimisée et de satisfaire la clientèle.

Nous vous recommandons ces autres pages :