Quelles techniques utiliser pour optimiser la logistique ?

Face aux défis et exigences du marché des biens et des services, disposer d’une logistique efficace est un impératif pour toutes les entreprises, car leur productivité et leur compétitivité en dépendent. L’une des principales solutions pour atteindre un niveau maximal d’efficacité dans sa chaîne logistique est l’optimisation logistique.

Ce processus d’amélioration de la Supply Chain passe par plusieurs opérations détaillées dans le guide de l’optimisation logistique. D’une opération à l’autre, diverses techniques sont utilisées pour atteindre le niveau d’optimisation souhaité. De la recherche opérationnelle à la gestion du network design, découvrez les différentes techniques à utiliser pour optimiser les flux logistiques en entreprise.

Les techniques au service de l'optimisation logistique-1

Comment optimiser sa logistique avec la recherche opérationnelle ?

L’utilisation de la recherche opérationnelle en logistique date de la période de la Seconde Guerre mondiale, marquée par d’importants défis en matière de gestion des approvisionnements militaires. Depuis la fin de la crise, ses principes sont adoptés et appliqués à plusieurs champs d’intervention, dont la logistique d’entreprise.

Dans ce champ d’application, la recherche opérationnelle est un outil d’aide à la décision. Alliant les mathématiques et l’informatique, elle sert à détecter et à formuler les problèmes logistiques, élaborer un modèle, collecter des données, résoudre un modèle, valider le modèle, prendre des décisions et implémenter une solution de gestion logistique. Dans les faits, elle est utilisée dans différentes phases logistiques.

L’approvisionnement

En matière d’approvisionnement, les entreprises peuvent faire appel aux principes de la recherche opérationnelle pour prévoir et gérer les besoins en matières premières, mais également les besoins en approvisionnement de la clientèle.

Par ailleurs, la recherche opérationnelle peut être mise à contribution pour mieux préparer les commandes, afin de minimiser les coûts. Divers outils sont utilisés à cet effet, tels que la méthode du lot économique et la formule de Wilson.

La production

Sur le plan de la production, la recherche opérationnelle permet de programmer les ressources de manière mathématique ou linéaire. Autrement dit, elle aide à répartir les ressources demandées par chaque poste de fabrication, favorisant ainsi l’exécution optimale du plan de production établi.

En outre, elle aide à assurer la gestion des tâches de production à chaque poste en faisant appel à des outils de simulation, lesquels permettent d’anticiper le temps et l’ordre de passage des produits à chaque poste de production.

Gestion des stocks

Dans le cadre de la gestion des stocks, la recherche opérationnelle aide à éviter les pénuries et le surstockage. Pour ce faire, divers outils de recherche opérationnelle sont utilisés pour assurer la gestion des files de produits et le traitement des commandes par unité. L’un de ces outils est le modèle de dynamique aléatoire.

Le transport

En matière d’optimisation du transport, la recherche opérationnelle peut être utilisée pour établir des plans de distribution efficaces et organiser les tournées. Elle fait appel à des outils d’analyse et de planification, tels que la théorie des graphes.

Les techniques au service de l'optimisation logistique-2

Quels sont les avantages de la distribution directe pour l’optimisation logistique ?

Les apports de la distribution directe en optimisation logistique sont de plusieurs ordres. En effet, cette notion se rapporte au maillon transport et consiste en l’acheminement des matières premières depuis l’usine jusqu’au destinataire, sans qu’il y ait d’intermédiaires. Ses avantages premiers pour l’optimisation de la Supply Chain sont :

  • la réduction du kilométrage parcouru ;
  • la suppression ou la réduction des coûts fixes liés à l’utilisation de plateformes logistiques ;
  • le respect des délais de distribution, puisque les détours et les escales sont évités.

Tous ces apports permettent à l’entreprise d’optimiser sa trésorerie et d’atteindre une performance économique plus nette.

Comment la simulation est-elle utile en optimisation logistique ?

La simulation en optimisation logistique consiste à créer des scénarios pour étudier et anticiper des besoins logistiques. Différents moyens et outils de simulation sont utilisés à cet effet. Leurs avantages pour l’optimisation de la chaîne logistique sont nombreux.

Le fonctionnement de la simulation

En matière de simulation, on peut opter d’une part pour la simulation à temps fixe et d’autre part pour la simulation par prochain événement. Dans les deux cas, l’opération consiste à imaginer des événements dans le déroulement des processus logistiques, tels que le nombre de commandes, les délais de livraison, les pertes, les besoins d’approvisionnement, les éventuels problèmes de gestion, etc.

Il faut ensuite deviner leurs conséquences, tout en proposant des solutions susceptibles d’y répondre efficacement. Ainsi, en cas de survenue effective des scénarios simulés, les solutions prédéfinies sont automatiquement utilisées.

Les avantages de la simulation pour la logistique

Certains avantages de la simulation sont :

  • son faible coût ;
  • sa capacité à favoriser le traitement d’un grand nombre d’informations ;
  • le gain de temps et de ressources ;
  • une meilleure fluidité du système de gestion.

Comment gérer le network design pour une optimisation logistique réussie ?

Bien gérer son réseau de distribution (network design) présente un avantage certain en matière d’optimisation logistique. Divers outils et méthodes de gestion peuvent être mis à contribution à cet effet.

Définir des scénarios

Pour réussir l’optimisation logistique, il faut définir des scénarios destinés à améliorer le réseau de distribution. Plusieurs types de scénarios sont à prévoir, à savoir :

  • un scénario qui maximise la distribution directe et minimise le nombre de ruptures de charges ;
  • un scénario qui massifie les flux ;
  • un scénario qui réduit l’importance du nombre de kilomètres à vide ;
  • un scénario qui améliore les taux de remplissage des moyens de transport ;
  • un scénario qui maximise l’usage d’un mode de transport cible par voie routière, ferroviaire, maritime ;
  • un scénario qui réduit l’importance des coûts complets de transport.

Suivre une démarche d’optimisation du network design

Pour optimiser le réseau de distribution afin d’améliorer la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise, il est nécessaire, entre autres, de :

  • définir un scénario et un périmètre de référence ;
  • procéder à une optimisation libre ;
  • utiliser des outils d’optimisation, tels que les moteurs Ilog Cplex.

Quelles solutions de transport utiliser pour optimiser sa logistique ?

Le transport est l’un des principaux maillons et postes de gestion de la fonction logistique. Lorsqu’il est géré de façon optimale, c’est toute la chaîne logistique qui s’en bonifie.

Plusieurs solutions de transport ont été développées pour aider les entreprises à bénéficier d’un transport fluide et efficace de leurs biens et services. Il s’agit principalement d’outils informatiques utilisés pour automatiser les différentes activités entrant dans le cadre du transport.

Le Transport Management System (TMS)

Le TMS est l’outil de premier choix adopté par de nombreuses entreprises pour automatiser la gestion de leurs transports. Il s’agit d’un logiciel destiné à :

  • planifier les tournées de distribution ;
  • calculer le trajet de livraison des marchandises ;
  • favoriser le suivi et la traçabilité des flux de transport ;
  • optimiser le chargement des marchandises ;
  • assurer à la gestion automatisée des tâches de préparation et de livraison ;
  • faire la facturation ;
  • créer des tableaux de bord ;
  • anticiper et gérer les conflits entre expéditeurs et transporteurs.

Les différents types de TMS

Selon les fonctionnalités de l’outil et les contextes d’utilisation, on distingue plusieurs types de TMS, à savoir le TMS Transporteur et le TMS Chargeur.

Le TMS Transporteur est utilisé pour :

  • assurer la gestion des ordres de transport des marchandises ;
  • faire la taxation et la facturation des services ;
  • faire le planning des rendez-vous ;
  • assurer le suivi des livraisons.

Les différentes fonctionnalités du TMS Chargeur permettent :

  • d’analyser les tarifs de transport ;
  • de réaliser les devis ;
  • de faire l’étiquetage et l’impression des documents relatifs au transport ;
  • d’assurer la traçabilité des colis ;
  • de faire le suivi de la performance des transporteurs ;
  • de faire l’affrètement.

À noter que le TMS est une solution plus adaptée aux entreprises qui doivent gérer un grand nombre de livraisons journalières.

Comment centraliser l’approvisionnement en optimisation logistique ?

L’approvisionnement centralisé en optimisation logistique est un processus administratif qui consiste à assurer une gestion mutualisée et supervisée de la demande, de l’achat et de la comptabilité dans le cadre des approvisionnements de l’entreprise. Il implique différentes interventions et présente quelques avantages notables pour l’optimisation de la Supply Chain.

Le fonctionnement du processus d’approvisionnement centralisé

L’approvisionnement centralisé est un processus qui met en étroite relation les principaux maillons de la chaîne d’approvisionnement que sont le demandeur, l’acheteur, la compatibilité et l’approvisionneur.

Dans un système d’approvisionnement centralisé, le demandeur exprime un besoin qui est éventuellement validé par la compatibilité s’il existe un budget y afférent. À son tour, l’acheteur se charge de trouver les fournisseurs capables de répondre au besoin.

Enfin, l’approvisionneur intervient pour valider, si pertinent, les besoins et pour les adresser aux fournisseurs de manière formelle, au nom de l’entreprise. L’approvisionneur se trouve ainsi dans la posture du maillon-clé et du superviseur du cycle des approvisionnements dans la chaîne logistique.

Les avantages de la centralisation

Les avantages de l’approvisionnement centralisé se remarquent à divers niveaux chez l’entreprise, le client interne ou demandeur et l’approvisionneur.

Pour l’entreprise

L’approvisionnement centralisé permet à l’entreprise, entre autres :

  • d’harmoniser les processus et pratiques au sein de l’entreprise ;
  • de sécuriser ses activités ;
  • d’améliorer le contrôle interne.

Pour le client

La centralisation de l’approvisionnement aide le client interne, par exemple, à :

  • atteindre un meilleur niveau de disponibilité et de réactivité ;
  • optimiser la qualité de la réponse à la demande ;
  • mieux gérer son activité en se concentrant sur les tâches essentielles.

Pour l’approvisionneur, ce mode de gestion a des retombées plus personnelles, en ce sens qu’il le met au cœur du circuit d’approvisionnement de l’entreprise et lui ouvre des horizons d’évolution en carrière.

Nous vous recommandons ces autres pages :