Optimisation logistique : les solutions de traçabilité

La traçabilité dans la chaîne logistique est l’un des aspects sur lequel il est nécessaire de se concentrer pour optimiser sa logistique. En utilisant la digitalisation de la Supply Chain pour l’optimisation logistique, il est en effet nécessaire de s’intéresser aux solutions de traçabilité.

La traçabilité consiste à suivre la provenance d’un produit, mais également tout son parcours depuis le début de la chaîne d’approvisionnement jusqu’à la livraison au client final.

Miser sur la traçabilité, c’est avoir la possibilité de connaître à tout moment l’emplacement d’un produit pour ne pas le perdre de vue, pouvoir réagir facilement et apporter plus d’informations, de suivi et de transparence au client. Mais alors, quelles solutions adopter pour y parvenir ?

Quelles sont les solutions de traçabilité pour l'optimisation logistique ?-1

Pourquoi la traçabilité est-elle aussi importante pour optimiser sa logistique ?

Avant de présenter en détail les différentes solutions de traçabilité logistique à disposition des entreprises, il est important de comprendre pourquoi ces solutions sont indispensables afin d’optimiser sa chaîne logistique.

La traçabilité logistique possède plusieurs objectifs. Elle permet en effet de contrôler les chargements et de suivre précisément les commandes et les stocks, mais s’assure aussi que la réglementation est respectée et diminue aussi les risques d’erreurs humaines. Au final, une bonne traçabilité en entrepôt permet de réduire les dépenses et de diminuer les délais d’acheminement et de livraison. C’est toute la qualité des services proposés au client final qui est améliorée pour le satisfaire au maximum.

Au-delà de pouvoir savoir précisément où se trouve son produit, le client exige de plus en plus souvent de connaître l’origine de son produit pour protéger sa santé et adopter un comportement d’achat plus responsable vis-à-vis de l’environnement. Pour lui permettre d’avoir davantage de contrôle et surtout d’informations sur ce sujet, la traçabilité est indispensable.

L’objectif final est donc toujours le même : s’assurer de la satisfaction client pour le fidéliser, assurer une bonne image de marque à l’entreprise et finalement augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Quelles sont les solutions de traçabilité pour l'optimisation logistique ?-2

Quels sont les outils et les solutions pour améliorer la traçabilité logistique ?

Plusieurs types de solutions peuvent être employés pour améliorer et optimiser la traçabilité des produits. Certaines solutions sont simples et indispensables à tout entrepôt tandis que d’autres solutions plus poussées permettent de véritablement faire la différence et obtenir la meilleure traçabilité possible.

Des codes standardisés pour mieux identifier les produits

Les solutions de traçabilité les plus utilisées dans le domaine de la logistique sont relatives à la mise en place d’une identification unique des marchandises grâce à un langage standardisé et partagé par tous les maillons de la chaîne.

Les types d’identification utilisés pour la traçabilité des produits peuvent être :

  • le code-barres (UPC, EAN) ;
  • l’idenfication par radiofréquence (RFID).

Le code-barres est la méthode d’identification la plus utilisée et permet de créer des codes uniques pour pouvoir identifier les marchandises simplement avec des barres et des chiffres. C’est l’organisme GS1 qui s’occupe de réglementer le codage des marchandises en basant cette réglementation sur le Global Trade Item Number (GTIN).

Bon à savoir : les codes-barres peuvent comporter des numéros supplémentaires pour fournir davantage d’informations sur les produits (SSCC, SIN, etc.).

L’identification par radiofréquence (ou étiquette RFID) permet quant à elle de fournir des données et des informations sur les produits grâce aux ondes radiofréquences. Cette technique d’identification repose sur le stockage d’informations sur les étiquettes qui s’allument au contact d’un lecteur. Si cette solution est moins répandue que le code-barre et également plus coûteuse à mettre en place, elle permet toutefois d’apporter davantage de précision et améliore la rapidité des enregistrements.

Les systèmes d’enregistrement et de capture

Mettre en place un langage standardisé ne suffit pas. Il faut ensuite disposer d’un système de capture de données pour pouvoir relier le produit à des données numériques. Ainsi, les systèmes d’enregistrement et de captures sont capables de recevoir des informations pour les transmettre à des logiciels. Ces systèmes peuvent prendre la forme de lecteurs de code-barres, de capteur d’humidité ou de température, d’antenne ou bien encore d’arcs RFID.

Toutefois, de nouvelles solutions apparaissent aujourd’hui pour optimiser la traçabilité dans les entrepôts logistiques, telles que :

  • les caméras ;
  • les balises GPS ;
  • les systèmes de réalité augmentée.

Grâce aux caméras, l’enregistrement, mais aussi le contrôle des marchandises (inventaire), sont rendus possibles. La vaste couverture visuelle de ces caméras permet de lire plusieurs code-barres en même temps, et ce sous des angles différents. Les caméras sont même capables de reconnaître des logos importants (produits dangereux) pour plus de sécurité.

Les balises GPS fonctionnant par satellite permettent de déterminer l’emplacement d’un produit rapidement et de suivre son parcours précisément et sont particulièrement utiles en extérieur.

Enfin, les systèmes de réalité augmentée permettent d’enregistrer de très nombreuses informations (données numériques, graphiques, coordonnées GPS, vidéos, etc.). Il est alors possible de visualiser en temps réel la capacité de stockage de l’entrepôt pour mieux optimiser l’espace.

Les logiciels de traitement des données (ERP, WMS, TMS)

Après avoir instauré un système d’identification et un système d’enregistrement, les données collectées doivent être stockées et analysées. Pour y parvenir, il faut utiliser un logiciel de traitement des données. Ce type de logiciel est également capable de structurer les informations pour qu’elles deviennent exploitables.

Les principaux types de logiciels utilisés pour l’optimisation de la traçabilité logistique sont :

  • le système de gestion d’entreprise (ERP) ;
  • le Warehouse Management System (WMS) :
  • le Transport Fleet Management Systems) (TMS).

L’ERP permet de regrouper des informations provenant des différents secteurs d’une entreprise (comptabilité, RH, logistique, etc.) et est un programme classique souvent utilisé en entreprise. Pour aller plus loin, les entreprises peuvent utiliser un logiciel WMS capable d’optimiser les flux de marchandises dans l’entrepôt.

Le TMS est quant à lui un logiciel de gestion de glotte. Il est capable d’organiser et de planifier les itinéraires de livraison des marchandises et peut même être en charge d’informer lui-même le client concernant les étapes de son suivi de commande. Un véritable gain de temps pour l’entreprise qui peut déléguer cette tâche.

Pour une visibilité complète de ses flux et une meilleure traçabilité de ses produits, il est donc recommandé de coupler une solution TMS dédiée au transport et une solution WMS qui, elle, sera dédiée à la gestion et au suivi d’entrepôt. Ces solutions sont des solutions collaboratives et sont encore plus efficaces lorsqu’elles sont liées à d’autres solutions (caméra, balises GPS, etc.).

Nous vous recommandons ces autres pages :