Les avantages et les bonnes pratiques pour externaliser sa logistique

Souvent confondue avec la Supply Chain, la logistique concerne les flux physiques. Elle constitue seulement un seul volet de la Supply Chain qui, elle, intègre l’ensemble des flux de l’entreprise, regroupés en trois catégories : les flux financiers, physiques et d’informations. Système nerveux de l’entreprise, la logistique correspond à l’ensemble des processus mis en œuvre pour le bon fonctionnement de l’activité.

Quiconque s’interroge sur l’importance de la logistique dans une entreprise comprend aisément qu’elle est la garante de la performance (rentabilité et compétitivité) et donc de la pérennité de l’organisation. Pour cela, la chaîne logistique s’appuie sur l’expertise de nombreux métiers issus de secteurs variés (transport, entreposage, préparation des commandes, livraison, etc.). En outre, elle doit s’adapter aux spécificités de son marché, comme la gestion spécifique propre au e-commerce.

Ainsi, la gestion logistique ne s’improvise pas. C’est pourquoi il peut être stratégique de l’externaliser.

Pourquoi et comment externaliser sa logistique ?-1

Les avantages d’externaliser la logistique de son entreprise

Toute l’activité d’une entreprise repose sur son environnement direct ou indirect (marché, contexte économique, évolution sociodémographique, réglementation, etc.). Et quelle entreprise peut se targuer d’être en pleine connaissance de l’intégralité de ses forces, faiblesses, opportunités et menaces ? Aucune, bien évidemment, notamment dans une conjoncture en évolution permanente.

Comment optimiser votre stratégie logistique ?

Le livre blanc gratuit indispensable pour évaluer chaque point et améliorer vos performances. 17 pages de données clés à découvrir !

L’externalisation de sa logistique : les avantages conjoncturels

Faire appel à un ou plusieurs prestataires de services, pour externaliser tout ou partie de sa logistique, peut constituer une solution pour réduire l’environnement au sein duquel évolue l’entreprise. À chacun son métier, il n’est pas possible d’être expert dans tous les domaines et encore moins de pouvoir suivre toutes les évolutions. Ainsi, plutôt que de devoir agir sur tous les fronts à la fois, l’externalisation de la logistique permet à l’entreprise de se recentrer sur son cœur de métier.

En ce sens, faire appel à un prestataire de services dont l’activité externalisée est le cœur de métier permet à l’entreprise de se prémunir des risques conjoncturels, comme l’évolution de la réglementation. En effet, le prestataire a un rôle de tampon entre l’environnement et l’entreprise. Par exemple, si une décision législative impose de nouvelles obligations en matière de gestion des temps de travail dans le secteur du transport de marchandises, c’est au prestataire de transport de se mettre en conformité, et plus à l’entreprise.

Cet exemple est duplicable à de nombreuses situations, tant il existe de réglementations encadrant le secteur logistique (droit national et international, lois européennes, conventions collectives, accords de branches, droit du travail, etc.).

Enfin, est-il utile de préciser que la logistique est un secteur complexe et qu’elle ne s’improvise pas ? Les risques d’une mauvaise gestion des différentes activités de la logistique sont alors accrus.

L’externalisation de sa logistique : les avantages structurels

Les opérations essentielles à l’activité d’une entreprise, mais annexes et nécessitant davantage d’efforts en comparaison de son cœur d’expertise, peuvent nuire à la qualité de service et de ce fait à la satisfaction des clients. Ainsi, externaliser sa logistique représente un avantage structurel et même concurrentiel :

  • réduction des coûts en matière d’infrastructures logistiques ;
  • mutualisation des moyens logistiques permettant de bénéficier de prix attractifs ;
  • mise à disposition d’une main-d’œuvre qualifiée ;
  • partage de savoir-faire et de compétences ;
  • réduction des risques en matière de sécurité pour les salariés de l’entreprise ;
  • apport en idées nouvelles ou en solutions face à un changement conjoncturel direct ;
  • développement de l’activité grâce aux prestations additionnelles des prestataires (emballage écologique par exemple) ;
  • etc.

L’externalisation de tout ou partie de sa logistique peut permettre à l’entreprise de gagner en performance grâce à des processus parfaitement maîtrisés. Précisons également qu’externaliser certains processus de sa chaîne logistique fait gagner en souplesse et en flexibilité. En effet, un prestataire de services s’adaptera plus facilement que l’entreprise à la croissance ou à la variabilité de l’activité (comme la saisonnalité des ventes).

Outre la réduction des coûts, l’optimisation des délais de traitement constitue un gain profitable à la satisfaction des clients. Néanmoins, il faut bien choisir ses prestataires de services. Plus qu’un prestataire, il devrait davantage être considéré et choisi comme un partenaire.

Pourquoi et comment externaliser sa logistique ?-2

Les bonnes pratiques pour externaliser sa logistique de son entreprise

À l’instar de tout choix, choisir le bon prestataire pour externaliser sa logistique s’appuie nécessairement sur des critères précis. En effet, il existe plusieurs niveaux de prestations d’externalisation, allant du First Party Logistics, 1 PL au 5 PL :

  • 1 PL est le premier niveau de la sous-traitance, la prestation concerne le transport de marchandises ;
  • 2 PL correspond aux prestations de transport et de stockage des produits (mise à disposition d’un entrepôt) ;
  • 3 PL concerne l’externalisation des activités d’exploitation (préparation et expédition des commandes), de stockage et de transport des flux physiques ;
  • 4 PL ou prestataire « intégrateur » désigne l’externalisation de l’ensemble des opérations de la chaîne logistique ;
  • 5 PL est la dernière phase d’évolution de la logistique intégrant également les flux d’informations.

Seule une analyse précise de besoins de l’entreprise peut permettre de bâtir la ligne directrice du projet d’externalisation de la logistique. En outre, cette démarche doit placer la satisfaction des clients au centre des réflexions, sans pour autant nuire à la rentabilité de l’entreprise. Ce n’est qu’à la réalisation d’un état des lieux précis des dispositifs actuels dans l’entreprise, et des orientations ou changements souhaités, qu’il sera possible d’élaborer un cahier des charges, spécifiant notamment :

  • la ou les activités à externaliser (entrepôt, transport, préparation et expédition des commandes, etc.) ;
  • le volume de produits concernés ;
  • les objectifs de l’externalisation de la logistique de l’entreprise (la réponse aux problématiques internes rencontrées) ;
  • les délais de mise en œuvre (préparation des commandes en 1 jour ouvré, livraison en 2 jours ouvrés ou express, etc.) ;
  • la zone géographique (national, Europe, international, etc.) ;
  • les modalités de transport, routier, fret maritime et/ou aérien par exemple ;
  • les impératifs du marché, comme les labels qualité ou la réglementation sanitaire ;
  • le temps de transition acceptable pour l’entreprise ;
  • etc.

Ce cahier des charges représente le socle de la recherche, de la présélection et du choix final du prestataire de services. Il est recommandé de faire un benchmark des différents prestataires, notamment en matière de mode de gestion et d’organisation, afin de faire une première sélection.

Ensuite, il est préférable de faire une seconde sélection, en ne gardant que 3 prestataires de services. En effet, il sera plus aisé de comparer les devis et le niveau des services proposés et d’approfondir les recherches sur des points plus spécifiques. La relation entre les prestataires et l’entreprise est également un bon critère de choix (sens de l’écoute, compréhension des contraintes du marché, force de proposition, sentiment de confiance, etc.).

Bien évidemment, le coût des services des prestataires est un facteur à considérer, mais il ne doit pas constituer le critère de choix essentiel. Il doit être analysé au regard de la qualité des services.

Choisir un prestataire de logistique, c’est avant tout choisir un partenaire de confiance, qui saura guider et accompagner l’entreprise dans ses choix stratégiques et son développement. Ainsi, le prestataire doit être en mesure de s’adapter à l’activité et aux contraintes de l’entreprise, et non l’inverse.

En outre, cette collaboration doit être équitable et profitable aux deux partenaires en plus de s’inscrire dans une démarche sur le long terme. La communication et la transparence demeurent essentielles, et l’ouverture à certaines données confidentielles de l’entreprise parfois indispensable. Choisir un prestataire partageant les mêmes valeurs et une éthique proche de celles de l’entreprise n’est pas une option, mais une réelle nécessité.

Comment optimiser votre stratégie logistique ?

Le livre blanc gratuit indispensable pour évaluer chaque point et améliorer vos performances. 17 pages de données clés à découvrir !

Nous vous recommandons ces autres pages :