La pandémie mondiale de Covid-19 rebat les cartes dans le secteur logistique à l’échelle mondiale. Les fermetures de frontières et les restrictions de déplacement sont des bouleversements sans précédent pour les professionnels du secteur. Découvrons ensemble comment Star Service, Bolloré Logistics et Stuart font face à cette situation.

 

« Agilité », « souplesse », « adaptabilité » sont autant de mots très présents dans la bouche des chefs d’entreprises du secteur logistique, depuis l’éclatement de la crise du coronavirus. Une chose est certaine : le Covid-19 perturbera pour un bon moment la chaîne logistique mondiale. Les mesures de confinement, les fermetures de frontière et l’encadrement des conditions de circulation sont à l’origine d’une interruption massive des flux de marchandises à travers le monde. Comment assurer la réception des marchandises, l’acheminement et les expéditions dans ce contexte ? Il est souvent nécessaire de s’adapter, d’employer de nouveaux usages ou de nouvelles routes. Selon une étude de l’Institute Supply Management (ISM), près des trois quarts des entreprises américaines ont déjà constaté des difficultés diverses dans les chaînes d’approvisionnement à cause des effets du virus. En somme, il s’agit bien de l’épreuve du feu de la logistique mondiale. Au cours de cet article, nous vous proposons de décortiquer la manière dont Star Service, Bolloré Logistics et Stuart ont mis en œuvre des mesures concrètes pour pallier à la crise. Explications.

 

 

 

Star Service : délivrer du matériel médical est une mission de solidarité nationale

 

 

entreprises-logistique-covid-star-service

 

Star Service est en première ligne, grâce à sa division Healthcare qui fournit notamment les officines, les CHU, les cliniques et les établissements de santé. Pour faire face à la pandémie, l’entreprise a décidé de former ses collaborateurs aux gestes barrières, de leur fournir du gel hydroalcoolique ainsi que des gants en latex. Aussi, les produits sont désormais livrés sans contact, via le dépôt des marchandises devant chaque entreprise cliente.

La flexibilité de ses collaborateurs étant sa force, plusieurs sont redéployés sur des missions transverses afin de répondre aux besoins urgents durant toute la durée de la crise. Au sein des entrepôts, la fréquence du lavage des mains a été augmentée, les mesures de distanciation ont été appliquées et des équipes spécialisées sont en charge de la désinfection des locaux en dehors des heures de travail.

L’objectif affiché est la résistance face aux turbulences générées par cette crise. L’objectif de Star Service est de maintenir le cap tout en continuant de répondre aux besoins essentiels de la population en délivrant du matériel médical. L’entreprise doit faire face à l’indisponibilité d’une partie de ses salariés, et embauche même de nouveaux collaborateurs par visioconférence !

 

Bolloré Logistics : l’agilité pour maître mot !

 

entreprises-logistique-covid-bollore

 

Avec 80% de ses collaborateurs en télétravail, le groupe Bolloré Logistics est face à un véritable défi en matière d’organisation : assurer la continuité des activités du groupe tout en assurant la sécurité des personnes en agence. Ce dernier assure que l’ensemble de ses hubs dédiés au traitement des flux physiques sont opérationnels.

Pour faire face à l’interruption de nombreuses lignes aériennes, Bolloré Logistics a affrété des avions charters pour pérenniser l’expédition de certains flux, avec des demandes fortes dans le luxe, la pharmaceutique et l’industrie.

Sur le plan sanitaire, les collaborateurs répartis dans les 60 agences de l’Hexagone sont organisés en équipe et effectuent des rotations. Cela permet de créer une étanchéité absolue entre plusieurs groupes d’employés, et de limiter le risque de contagion. Par ailleurs, le groupe a déployé des sessions de formation et de sensibilisation pour prévenir la progression de la pandémie. Chaque collaborateur applique scrupuleusement l’ensemble des gestes barrières et des consignes édictées par le Gouvernement.

Le groupe se dit prêt à « adapter ses ressources de façon importante » si la situation devait perdurer.

 

Stuart : une opportunité pour le business E-commerce et la Santé

 

entreprises-logistique-covid-stuart

 

Le groupe Stuart est présent dans quatre secteurs : la restauration, l’alimentaire, le non-alimentaire et la santé. Les mesures de confinement sont perçues comme une opportunité pour développer l’offre e-commerce du groupe, qui a été multipliée par 2.5 ! La division Santé affrète des livraisons au départ de plus de 400 pharmacies en France pour livrer des particuliers. Cette offre s’appuie sur le programme « Mes médicaments chez moi » développé par le groupe La Poste. Les volumes liés à ce service ont été multipliés par trois depuis le début du confinement.

Pour faire face à ces multiples bouleversements, le groupe a mis en place une initiative conjointe avec le gouvernement pour proposer une offre à tarif réduit pour les petits commerçants qui veulent continuer à avoir une activité même s’ils sont fermés au public, via la livraison à domicile. Certains restaurateurs peuvent continuer à faire de même.

L’ensemble des collaborateurs présents au siège du groupe travaillent désormais en télétravail. Au sein des entrepôts, les mesures de distanciation sociale sont scrupuleusement respectées, et les amplitudes horaires ont été restreintes. Les équipes sont divisées en plusieurs groupes afin d’isoler les éventuels cas de contamination au Covid-19. Enfin, chaque salarié a adopté le port du masque et utilise du gel hydroalcoolique quotidiennement. Pour les coursiers, chaque livraison s’effectue sans contact physique.

Enfin, l’entreprise a souhaité modifier sa communication via l’organisation d’une réunion quotidienne pour chaque équipe et trois réunions hebdomadaires réunissant l’ensemble des collaborateurs. La grande force d’une entreprise comme Stuart réside indéniablement dans son agilité et sa capacité à rebattre rapidement les cartes au niveau de ses moyens opérationnels.

Share This