Comment bien maîtriser sa logistique ?

Les entreprises désirant se développer doivent obligatoirement maîtriser leur logistique et l’intégrer dans leur stratégie entrepreneuriale. La logistique est présente dans chaque strate de l’entreprise, du quai de déchargement des marchandises au service commercial, en passant par la ligne de fabrication au sein de l’usine. La maîtrise de la logistique est intégrée dans la Supply Chain. L’arrivée de la Supply Chain dans les entreprises a révolutionné le cadre original de la logistique, en l’orientant vers une efficacité accrue de l’organisation du système de production et de distribution de leurs produits.

Supply Chain et flux logistique

Découvrons la relation entre la Supply Chain et le flux logistique de l’entreprise. Il s’agit ici d’une véritable révolution dans l’organisation de l’entreprise. Des éléments, qui n’ont apparemment rien à faire ensemble, se retrouvent intimement liés au sein d’une Supply Chain, qui va dorénavant gérer l’organisation de l’entreprise.

Définition de la Supply Chain

Traduite sous le nom de chaîne logistique, la Supply Chain condense en un seul document mis à disposition de chaque intervenant, l’ensemble des informations relatives à un projet ou à la gestion logistique de l’entreprise.

Elle contient la liste des différentes actions attribuées à chaque service de l’entreprise. La Supply Chain permet ainsi l’optimisation de :

  • l’approvisionnement en matières premières, par un partenariat efficace avec le fournisseur ;
  • la gestion des stocks, par l’optimisation du rangement et de l’intégration des produits dans l’informatique de l’entreprise ;
  • la mise en action d’une ligne de fabrication par des modèles fiables et optimisés ;
  • le transport des produits et marchandises avec des professionnels intégrés à la Supply Chain ;
  • la distribution des marchandises par l’optimisation des commandes clients ;
  • le recyclage de certains produits et contenants dans une optique de préservation environnementale ;
  • la prise en considération au premier plan de la demande client.

L’objectif de la Supply Chain est donc d’améliorer la satisfaction du client tout en tenant compte de la stratégie commerciale et logistique de l’entreprise.

Qu’appelle-t-on un flux logistique ?

Le flux logistique comprend des informations sur :

  • les marchandises et les produits ;
  • les emballages et le stockage ;
  • le transport et la livraison.

Le flux logistique concerne aussi l’approvisionnement, les fournisseurs et les sous-traitants. Il intègre un ensemble d’éléments parties prenantes, depuis la commande client jusqu’à sa livraison.

Le flux logistique intègre également certains services de l’entreprise, de la comptabilité au service commercial. Il peut parfois inclure des entreprises de conseils extérieures à l’entreprise qui viennent préconiser la mise en place d’actions commerciales ou de production particulières au cœur de l’organisation d’un nouveau projet.

Comme son nom l’indique, le flux correspond à des échanges à tous les niveaux de l’entreprise.

Relation entre Supply Chain et flux logistique

Avant d’aborder la maîtrise de la logistique, intéressons-nous à la relation qui existe entre la Supply Chain et le flux logistique. Cette relation est ténue puisque ce sont les éléments du flux logistique qui composent la Supply Chain.

Chaque élément de flux va être intégré dans la Supply Chain. Ceci forme un ensemble homogène d’informations qui vont être traitées de façon globale et collaborative. Cette Supply Chain indique alors aux différents intervenants, les services ou les actions à mettre en œuvre dans le cadre de la réalisation d’un projet.

La Supply Chain interagit également dans le lancement d’une ligne de fabrication ou dans l’optimisation du stock ou de l’approvisionnement.

Optimisation des approvisionnements

Après avoir vu que les différents flux de l’entreprise sont rassemblés au sein de la Supply Chain, voyons comment celle-ci a transformé les fournisseurs en de véritables partenaires.

D’un point de vue technique, la Supply Chain intègre un ensemble d’éléments dans un document informatisé, disponible en ligne dans un cloud sécurisé. Chaque intervenant y possède un accès personnalisé où l’ensemble des tâches lui incombant sont précisées.

Cela signifie que l’entreprise cliente crée dans la Supply Chain, un module particulier où le fournisseur est automatiquement prévenu dès qu’une commande est à venir. De son côté, le fournisseur avertit son client de l’expédition de la commande ou d’un retard éventuel de production. Ces échanges ont une répercussion immédiate et automatisée sur l’ensemble de la chaîne.

Cette nouvelle manière de gérer l’approvisionnement optimise les échanges et permet d’anticiper tout problème et d’adapter ainsi la stratégie de l’entreprise.

Gestion des stocks

Le stock d’une entreprise représente un investissement important pour l’entreprise du fait de l’immobilisation financière qu’il représente. Son intérêt est que les marchandises restent le moins longtemps possible en stock et se vendent au plus vite.

La gestion des stocks par un manager de Supply Chain tend vers la réduction des quantités stockées. Cette optimisation permet de :

  • diminuer les coûts logistiques et de stockage ;
  • éviter de perdre des marchandises périssables ;
  • limiter l’impact financier sur le bilan comptable de l’entreprise ;
  • apporter une meilleure gestion du personnel.

C’est donc l’ensemble des outils et des infrastructures qui va être amélioré et étudié au plus près, pour réduire de façon significative l’impact du stock sur l’entreprise.

Préparation de commande ou picking logistique

Le préparateur de commande participe à la satisfaction du client de l’entreprise. L’intérêt de l’entreprise est donc que les déplacements du préparateur soient le plus efficaces possible. La Supply Chain, par le biais de puissants logiciels WMS (logiciels de gestion des entrepôts), permet d’établir une liste de picking optimisée pour le préparateur de commande.

Les logiciels WMS de Supply Chain analysent l’ensemble des commandes à préparer. Une seconde étape informatique vient calculer les différents emplacements des produits. Enfin, une troisième étape calcule le meilleur chemin à emprunter au sein de l’entrepôt pour prélever dans le stock, l’ensemble des produits commandés en un minimum de temps.

Le préparateur édite donc sa picking list de façon informatique. Il se voit remettre les actions à effectuer pour rationaliser ses déplacements et raccourcir le temps passé à préparer la commande.

Livraison et transport

La commande est maintenant prête pour l’expédition. La Supply Chain va alors donner l’accès immédiat à toutes les informations utiles au transporteur comme l’optimisation du processus de chargement du camion ou l’ordre de chargement suivant la situation géographique du client et la route empruntée par le chauffeur.

Le suivi du transport permet ainsi d’optimiser le temps de livraison :

  • chargement du camion ;
  • livraison chez le client ;
  • diminution des risques de mauvais chargement.

Pour conclure, la gestion de la logistique par la Supply Chain offre une optimisation maximale des actions à mener, depuis l’approvisionnement jusqu’à la livraison des produits ou des marchandises. Les entreprises ont donc un intérêt évident d’intégrer ce processus novateur dans leur chaîne logistique.

Share This