Une bonne gestion de la chaîne logistique (aussi appelée supply chain management) permet d’améliorer la gestion des flux physiques et flux numériques pour l’entreprise et ses clients. Gage de qualité, de compétitivité et de conformité, elle permet de garantir le meilleur service au coût le plus bas.

La chaîne logistique (aussi appelée « supply chain » en anglais) est une succession de processus internes, du passage de la commande jusqu’à la livraison finale auprès du client. Il s’agit de l’ensemble des étapes nécessaires pour acheminer un produit commandé jusqu’au consommateur. Une chaîne logistique complète s’étend bien au-delà des processus internes à l’entreprise. En effet, elle doit gérer ses relations avec ses partenaires (clients, gestionnaires des stocks, distributeurs, fournisseurs, consommateurs, etc.) Au quotidien, la gestion de la supply chain, son management, se hisse parmi les premières préoccupations des chefs d’entreprise. Il s’agit, étape par étape, d’estimer la juste valeur ajoutée à apporter au produit en fonction des attentes du client et de vos contraintes. En étant capable de proposer les meilleurs produits au coût le plus bas, l’entreprise utilise sa supply chain comme un véritable atout compétitif.  Ce type de management donne à aux entreprises une meilleure maîtrise des coûts de stocks, de l’approvisionnement des marchandises et des frais de transport. Revenons sur les principes fondamentaux de la gestion logistique, et nos conseils pour améliorer le fonctionnement de ce type de management au sein de votre entreprise.

Livre blanc offert

17 pages d’astuces pour optimiser votre stratégie logistique

 

Qu’est-ce que la gestion de la chaîne logistique ?

 

La gestion de la chaîne logistique, ou supply chain management, désigne l’ensemble des méthodes, moyens, ressources et processus destinés à gérer et à améliorer les performances de la chaîne logistique. L’objectif de son responsable est d’estimer son juste besoin à chaque étape, de la mise en production jusqu’à la livraison du bien au client final. Les entreprises de grande taille mettent en place des processus très complexes et sophistiqués pour offrir le meilleur service à leurs clients, combinant rapidité, qualité et efficacité.

L’objectif de toute démarche d’amélioration de la chaîne logistique est de mieux gérer l’ensemble des flux, et en particulier les flux transversaux. L’ouverture des marchés et l’accélération des échanges obligent les entreprises à être plus souples et réactives. Mais le plus complexe demeure de formaliser l’ensemble des idées dans un processus bien défini. Il est donc primordial de porter attention à la méthode utilisée pour la gestion de votre supply chain.

gestion-de-la-chaîne logistique-exemple

Quels sont les secteurs de la gestion de la chaîne logistique ?

 

La gestion de la chaîne logistique se divise en trois secteur d’application : 

  • Le processus de production : les entreprises entretiennent donc non seulement des relations avec les entreprises partenaires, mais doivent aussi savoir qui intervient à quel moment de la chaîne logistique (quels sous-traitants). Le but pour les entreprises est de pouvoir contrôler les flux de marchandises grâce à la connaissance du parcours d’un produit.
  • Les flux d’informations : les informations ici concernent le comportement des consommateurs. Savoir combien de marchandises ont été vendues ou encore s’il y a des pics de demande permet aux entreprises une meilleure gestion des flux d’approvisionnement. Les informations sur le moyen de transport par exemple sont aussi importantes pour une meilleure gestion de la chaîne logistique.
  • Les flux financiers : ces flux sont aussi essentiels à la gestion de la chaîne logistique, pour parvenir à une diminution des coûts et donc une augmentation des profits pour les partenaires et fournisseurs. C’est donc une façon pour chaque maillon de la chaîne de contrôler et optimiser ses flux financiers, pour mieux assouvir leurs intérêts.

 

 

Quelles sont les étapes de la chaîne logistique ?

 

La chaîne logistique englobe tout le processus de production et ne laisse aucun détail au hasard. On distingue plusieurs étapes incontournables :

  • Le couple « client-produit » désignant le produit commandé par un client final, qu’il soit professionnel ou particulier
  • Le service de gestion clientèle
  • La gestion de distribution des biens
  • La gestion des stocks. Il s’agit d’une étape cruciale qui, si elle est bien gérée, permet d’optimiser vos coûts
  • L’approvisionnement a pour objectif de sélectionner les meilleurs fournisseurs en matières premières
  • Le couple « fournisseurs /matières premières » qui constitue les entreprises du secteur primaire ou des usines manufacturières situées en amont de la chaîne logistique fournissant des matières premières à leurs clients
  • Le transport des marchandises (transport routier, transport ferroviaire, etc)
  • La « logistique inversée » consistant à retourner certains produits vers un intervenant pouvant assurer leur recyclage ou leur donner une nouvelle utilité

 

Livre blanc offert

17 pages d’astuces pour optimiser votre stratégie logistique

 

Comment prendre en main votre chaîne logistique ?

 

Intégrez vos clients au cœur du processus. Votre objectif est de mieux les connaître, de comprendre leurs attentes et d’anticiper leurs besoins pour en améliorer la gestion. Créez des systèmes de commande automatisés pour anticiper le moment le plus propice à un nouvel achat, soyez coopérant avec eux via une gestion partagée des approvisionnements. Mettez en commun vos plans de production et les informations sur les stocks, réapprovisionnez en « juste à temps » (méthode de gestion d’approvisionnement) et participez ensemble au développement de nouveaux produits.

  • De la même manière, intégrez vos fournisseurs dans le processus logistique. Pour qu’il s’agisse bien d’une « chaîne » logistique, chaque acteur doit être pleinement actif.
  • Renforcez la communication et la coopération de vos équipes en interne pour améliorer la traçabilité des produits et la fluidité de l’information.
  • Optez pour des solutions innovantes, digitales et opérationnelles en matière de distribution et de transport (logiciels de gestion de transport, ERP, etc.)
  • Intégrez une politique RSE ambitieuse au sein de votre entreprise pour prendre en considération les enjeux environnementaux et améliorer l’image de votre entreprise.
  • Développez des outils de suivi, de prévention et de gestion des risques.
  • Externalisez les activités chronophage et à faible valeur ajoutée pour permettre à vos salariés de se concentrer sur le cœur de leur activité.

 

 

Quels sont vos objectifs ?

 

L’ensemble de ces mesures doit aboutir à une réduction des coûts, et une amélioration de la qualité de service rendu à vos clients (réduction des délais de livraison, sourcing plus efficace auprès des fournisseurs, meilleure qualité des produits, meilleure connaissance client, souplesse et réactivité accrue).

 gestion-de-la-chaîne logistique-satisfaction

À terme, toute l’entreprise bénéficie d’une augmentation du taux de satisfaction de ses clients, ce qui encourage la croissance de ses activités.

La gestion de la chaîne logistique, ou supply chain management, est donc au cœur de la réalisation des performances de l’entreprise. Nombreuses sont celles ayant compris l’enjeu stratégique du supply chain management, et n’hésitent pas à accentuer leurs efforts pour adopter toutes les bonnes pratiques et outils pour accroître leurs parts de marché. N’hésitez pas à vérifier l’ensemble des améliorations possibles grâce à notre dossier « Les failles de votre stratégie logistique » !

 

Nous contacter