Le jumeau numérique est un double 3D qui permet de simuler, analyser et optimiser un élément de la supply chain avant d’être développé dans le monde réel. Son déploiement à grande échelle laisse supposer de nombreuses innovations pour le secteur logistique.

Depuis plusieurs décennies, la supply chain est perçue comme une succession de tâches coordonnées reliant plusieurs individus, processus internes, produits et lieux. Tout l’enjeu de son fonctionnement réside dans la bonne coordination des tâches et le partage rapide des informations. Cet équilibre est en voie d’être bouleversé avec l’apparition de l’intelligence artificielle et de nouveaux outils digitaux. Les objets connectés et le big data accélèrent le recours aux jumeaux numériques pour digitaliser la supply chain. De nombreuses entreprises développent et expérimentent l’utilisation de jumeaux numériques pour optimiser leurs processus internes et améliorer leur productivité.

Qu’est-ce qu’un jumeau numérique ?

Un jumeau numérique désigne la représentation virtuelle d’un élément donné, telle qu’une usine, une machine, un local, un entrepôt ou un véhicule. L’on pourrait dire qu’il s’agit d’une sorte de clone virtuel qui permet de simuler l’état physique et le comportement de l’objet. Le jumeau numérique est connecté et évolue selon les évolutions connues de l’objet représenté. Il est utile car il permet de visualiser, d’analyser et de prédire les éventuels axes d’amélioration dans la conception des objets représentés.

Il est possible de multiplier les jumeaux numériques d’un même objet, pour accroître la quantité d’analyses et d’expériences simulées sur ce dernier. Cette vue digitalisée des différentes étapes de la supply chain permet aussi d’optimiser les actions à réaliser par chaque partie prenante (fournisseurs, opérateurs, chargeurs, transporteurs, etc.)

Comment les jumeaux numériques bouleversent-ils la chaîne logistique ?

L’apparition de jumeaux numériques modifie en profondeur l’organisation de la supply chain.

En premier lieu, ils modifient drastiquement le packaging et la conteneurisation des marchandises, puisqu’ils permettent de prédire le comportement de matériaux innovants d’emballage. Ils peuvent être virtuellement soumis à des variations de températures, des vibrations, des collisions, à diverses opérations de transport ou de manipulations. Le jumeau permet aussi de mieux prévenir les risques d’accidents pour les salariés (identification des obstacles, des lieux potentiels de chute d’objets, etc.)

La phase d’expédition est également repensée avec la possibilité de placer des capteurs mesurant la température, la position du colis, les vibrations ou les collisions pour améliorer la sécurité du transport. L’appui des objets connectés est précieux pour mesurer, analyser et partager les informations essentielles et réduire les risques tout au long de la chaîne d’expédition. Ainsi, le taux de service et la satisfaction des clients de l’entreprise s’en trouvent considérablement améliorée.

Les jumeaux numériques permettent enfin de revoir en profondeur la gestion des entrepôts et l’organisation des centres de distribution. La modélisation 3D améliore considérablement les phases de construction et des conception des espaces de travail. L’utilisation de l’espace est optimisée pour augmenter la vitesse de circulation des marchandises.

Sur quelles technologies les jumeaux numériques sont-ils fondés ?

Les jumeaux numériques deviennent réalité grâce au déploiement de nombreuses technologies de pointe. En premier lieu, l’IoT (Internet of Things, ou Internet des objets), le Machine to Machine (MtoM) et l’avènement de la 5G rendent possible la multiplication des capteurs de mesure pour mieux comprendre les différents évènements qui se déroulent au sein d’une unité logistique.

Le cloud computing et le big data permettent de stocker, d’analyser et d’interpréter ces données. De nombreux logiciels « on premise » et en mode SaaS ont vu le jour pour optimiser la gestion des entrepôts (WMS) ou du transport (TMS).

Le machine learning (ou intelligence artificielle) doit permettre de développer de nouveaux systèmes autonomes pour faciliter la prise de décisions selon les conditions d’exploitation en temps réel.

Enfin, la modélisation 3D et les outils de réalité augmentée permettent d’afficher du contenu en « mode immersif » pour disposer d’une nouvelle vision de l’infrastructure logistique.

Les jumeaux numériques devraient progressivement être déployés au sein des entreprises logistiques afin de modifier leurs processus internes et la qualité des services proposés aux clients. Ils devraient contribuer à l’essor de nouveaux métiers focalisés sur le digital. Au sein des entrepôts logistiques, la complémentarité entre le capital humain et technologique constitue l’un des enjeux clés de la prochaine décennie.

jumeaux numérique de moteur d'avion

Share This