Le choix du mode de transport à adopter dépend du type de marchandise concerné, de sa destination et de vos contraintes budgétaires. Surtout, le mode d’envoi est déterminant pour ajuster votre plan de transport et au final gérer au mieux votre logistique global.

Les modes de transport et les offres à destination des entreprises se sont considérablement accrues depuis plusieurs années. La quantité de modes d’envois a été démultipliée, et les tarifs sont de plus en plus hétérogènes. Dans ce contexte, faire un choix clair nécessite une véritable méthode fondée sur la comparaison scrupuleuse des différentes solutions à votre disposition. Les compagnies de transport considèrent justement le tarif de leurs prestations en fonction de deux modes de calcul : la taxe au poids ou forfaitaire.

Cet article a justement pour objectif d’émettre un avis sur le meilleur mode d’envoi à privilégier en fonction de votre activité et de votre budget.

Les différents modes de calcul du prix de transport des marchandises à connaître

Pourquoi choisir la taxe au poids ?

La taxe au poids est un mode de calcul consistant à calculer un poids fictif par un rapport entre le poids réel (évalué à la tonne) et le volume (en mètre cube) occupé par les marchandises. On obtient alors un « poids taxables » déterminant le tarif du transport.

 

calcul-prix-transport-marchandises-aerien

Dans le transport aérien, les tarifs sont plus coûteux, avec un prix oscillant entre 110€ et 125€ par kilo de marchandise transporté (soit entre 110 000€ et 125 000€ la tonne). Pour obtenir le coût du transport, il est nécessaire d’appliquer un rapport d’1/6 entre le poids et le volume des marchandises. Par exemple, si 12 tonnes de marchandises occupent un volume de 36 mètres cubes, vous obtenez 3 tonnes taxables. Transporter ces marchandises coûterait donc entre 330 000€ et 375 000€. Des frais supplémentaires peuvent s’appliquer en fonction de la compagnie retenue. Le transport aérien est sans aucun doute le plus rapide et le plus sécurisé. Il est adapté pour les marchandises périssables et légères. L’intensité du trafic permet d’acheminer des marchandises en très peu de temps à n’importe quel endroit de la planète. Il est cependant très onéreux et les capacités de transport sont plutôt limitées.

 

calcul-prix-transport-marchandises-routier

Dans le transport routier, le tarif est fixé directement en fonction du poids, des précautions et exigences que nécessitent les marchandises, ainsi que de la distance à parcourir. La même méthode que pour le transport aérien s’applique, mais avec un rapport d’1/3. Les tarifs sont plus hétérogènes en fonction des compagnies en raison de la pression concurrentielle sur ce marché. Il s’agit d’un moyen de transport aux tarifs raisonnables et qui peut prendre en charge de nombreux types de marchandises. Les risques d’accidents et la qualité des infrastructures routières peuvent parfois ralentir les délais.

 

 

calcul-prix-transport-marchandises-maritime

Dans le transport maritime, on applique le tarif le tarif sur la base de « 1 tonne de marchandise par mètre cube utilisé ». Certes, cette méthode permet de proposer des tarifs plus bas, bien que l’acheminement des marchandises soit aussi ralenti. Le transport maritime permet de déplacer des quantités très importantes de marchandises et sur des longues distances. Il s’agit cependant d’une solution nécessitant beaucoup de temps.

 

 

 

calcul-prix-transport-marchandises-ferroviaireDans le transport ferroviaire, les tarifs sont directement déterminés selon le poids réel des marchandises et la distance à parcourir. Attention aux taxes douanières et aux règles encadrant la circulation des marchandises s’il s’agit d’un envoi international. Cette solution présente l’avantage d’être rapide et plutôt sûre avec une capacité élevée de port en marchandises lourdes. Cependant, il ne convient pas pour de courtes distances compte tenu de la desserte limitée et des opérations nécessaires pour acheminer les marchandises jusqu’à leur destination avant et après la sortie du train.

Pourquoi choisir la taxe forfaitaire ?

Il est possible d’avoir recours à la taxe forfaitaire si vous utilisez de la marchandise sous forme de container, c’est à dire déjà conditionnée. Dans ce cas, le tarif est calculé de manière très simple : la compagnie de transport aérien, maritime, routier ou ferroviaire détermine un prix par container, et il suffit de le multiplier par la quantité de conteneurs à transporter.

Quel que soit le moyen de transport choisi, d’autres critères peuvent faire grimper la facture tels que la nature des marchandises (périssable, dangereuse, nécessitant le respect de la chaîne du froid, etc.), leur conditionnement (solide, liquide ou gazeux), ou les délais à respecter jusqu’au point de destination.

Vous êtes désormais en possession de l’ensemble des éléments pour faire votre choix en toute connaissance de causes. Optez pour le mode de transport qui vous correspond le mieux et faites réaliser des devis par les différentes compagnies afin d’ajuster au mieux votre plan de transport et satisfaire vos clients.