Les commissionnaires de transport sont des prestataires de services qui facilitent les transports de toutes les entreprises du secteur logistique. Il est possible de faire appel à eux facilement, pour améliorer l’efficacité de votre chaîne logistique. Explications.

Les commissionnaires de transport se sont imposés au cœur du paysage de la logistique en France. Pourtant, nombreuses sont les entreprises qui ignorent encore combien ils peuvent être utiles. Ils permettent de faciliter toute l’organisation de votre fonction Transport. Ils ne doivent pas être confondus avec les voituriers, les tractionnaires de transports et les loueurs de véhicules. Il est possible de tirer profit des commissionnaires de transport dans de nombreuses situations, pour les entreprises du secteur logistique. Explications.

 

Qu’est-ce qu’un commissionnaire de transport ?

 

commissionnaire-de-transport-international

 

Un commissionnaire de transport est un prestataire de services dont la fonction consiste à organiser librement, et faire exécuter sous sa propre responsabilité, le déplacement de marchandises d’un point à un autre. Il est possible d’utiliser n’importe quel moyen de transport pour cela, en France ou à l’étranger.

Il définit le meilleur schéma de transport et ses conditions avec chaque entreprise cliente, en fonction de ses besoins. Il est également en charge de choisir les meilleurs transports à sa disposition. Le commissionnaire de transport fonctionne de la manière suivante : il signe un premier contrat de commission avec son client, puis un ou plusieurs autres contrats avec les transporteurs engagés pour réaliser la prestation. En d’autres termes, il s’agit d’un intermédiaire destiné à alléger le quotidien des entreprises du secteur logistique. Il est responsable du bon acheminement des marchandises jusqu’à leur point de destination final.

En résumé, ses missions sont les suivantes :

  • Proposer une solution commerciale au client pour répondre aux besoins du destinataire
  • Définir les conditions du transport avec le client et organiser les différentes étapes, du chargement jusqu’à la livraison finale
  • Établir et contrôler les documents liés au contrat et de facturation de la prestation de transport
  • Suivre, coordonner et contrôler la réalisation globale de la prestation (déroulement, traçabilité des marchandises, …)
  • Effectuer les recherches de fret et de transport

 

Pourquoi faire appel à un commissionnaire de transport ?

 

Le commissionnaire de transport permet de bénéficier de nombreuses compétences offrant une plus grande souplesse à toutes les équipes dans la gestion de leur entrepôt ou dans la tenue des travaux administratifs. Considéré comme un sous-traitant, il permet d’externaliser de nombreux services habituellement coûteux ou difficiles à mettre en place directement dans votre entreprise. Il peut travailler pour la société expéditrice ou destinataire. Dans les deux cas, ses qualifications lui permettent d’assurer la préparation et le transit des marchandises jusqu’à la livraison finale. Le plus souvent, il est équipé de logiciels spécifiques, tels qu’un TMS (Transport Management System).

La responsabilité du commissionnaire de transport l’engage fermement, et il n’intervient qu’en cas de problème dans la livraison. Ses connaissances sont aussi utiles pour améliorer vos plans de transport et les performances de votre supply chain. N’hésitez pas à engager plus profondément la discussion avec lui, pour recevoir plusieurs conseils.

 

commissionnaire-de-transport-plan

 

Quels sont les points à ne pas négliger avant de vous engager ?

 

Le commissionnaire de transport offre une garantie légale. En ce sens, il est indispensable qu’il puisse justifier de son inscription au registre des commissionnaires de la préfecture régionale, et présenter une attestation de capacité professionnelle. Ces informations sont habituellement contenues dans le contrat de sous-traitance signé entre les deux parties.

Il est important de relever qu’il n’est tenu d’assurer ses marchandises que si son client lui demande de le faire. Il peut s’assurer lui-même contre les conséquences pécuniaires de sa responsabilité vis-à-vis des marchandises qu’il transporte via des assurances spécifiques. Les principes de la responsabilité du commissionnaire de transport sont fixés par les articles L132-4 et suivants du Code de commerce.

Quant aux transporteurs auxquels le commissionnaire fait appel, ils n’ont qu’une obligation de moyen, et non de résultat. Cet intermédiaire est en charge de fournir tous les moyens nécessaires à la bonne exécution de la prestation, à la différence du commissionnaire. Il ne pourra être tenu responsable des éventuelles anomalies constatées dans la bonne réalisation du plan de transport.

Le commissionnaire doit aussi satisfaire une condition d’honorabilité professionnelle. En d’autres termes, il ne doit pas être condamné au bulletin n°2 du casier judiciaire.

L’intensification des échanges et l’ouverture des places commerciales ont considérablement renforcé le rôle des commissionnaires de transport. En effet, ces derniers occupent désormais une place centrale pour l’organisation des chaînes logistiques : véritable acteur global, il intervient aussi bien en amont qu’en aval des opérations de transport, assurant entreposage et gestion de stocks, conditionnement et livraison des marchandises à l’aide d’outils de géolocalisation en temps réel. marchandise est ainsi parfaitement tracée pour toujours adapter son schéma de transport. Un seul objectif : répondre aux attentes des clients. En marge de sa fonction, le commissionnaire de transport français peut également avoir des missions de commissionnaire en douane.