La gestion de la chaine logistique a pour principal objectif d’envoyer des produits commandés dans un parfait état et dans le respect des délais de livraison annoncés. Autant dire que l’expédition de marchandise est un point clé de toute stratégie logistique. En quoi consiste ce processus ? Comment mettre en place l’expédition de marchandise et quelles sont les solutions permettant de l’optimiser ?

 

Qu’est-ce que l’expédition de marchandise ?

 

L’expédition de marchandises répond à un ensemble de processus et de techniques qui, ensemble, visent à acheminer des produits depuis un entrepôt jusqu’à un destinataire final, généralement un point de vente physique ou un client. L’expédition correspond ainsi aux derniers instants du produit dans une installation de stockage. Bien réalisée, elle contribue pleinement à la satisfaction client. En effet, l’expérience client dépend en grande partie de la préparation sans erreur des commandes, de la qualité de l’emballage et du respect des délais de livraison. La gestion des expéditions joue donc un rôle majeur dans l’image de marque de l’entreprise à l’origine du produit commandé. Et elle est un important levier à la fois de différenciation et de compétitivité.

Plusieurs modes d’expédition de marchandises sont possibles, dont :

  • Le transport dédié : un véhicule assure l’acheminement des produits commandés depuis leur lieu de stockage jusqu’à leur destination finale.
  • Le service coursier : réalisée généralement à l’aide de véhicules légers, la distribution est effectuée le jour de la commande et les produits sont remis en main propre.
  • Le transport messagerie : grâce à des plateformes organisées en réseau, les envois de moins de 3 tonnes sont acheminés en moins de 48 h.
  • Le groupage : plusieurs expéditeurs groupent leurs envois afin de mutualiser et réduire les frais.
  • Le transport express : le transporteur assure les expéditions le plus rapidement possible, sans arrêt ni détour.

 

 

Quelles sont les étapes de sa mise en place ?

 

La mise en place des expéditions de marchandise suit plusieurs étapes :

  1. La planification des livraisons : ce travail en amont est essentiel pour assurer la fluidité des processus liés à la préparation des commandes. Il consiste à lister et confirmer les commandes à préparer et à assigner celles-ci aux transporteurs. Il est alors possible de prévoir l’espace nécessaire à la zone d’entreposage temporaire des expéditions ainsi que l’occupation des quais de chargement.
  2. La consolidation et le tri des marchandises : les produits entreposés à différents endroits du lieu de stockage sont regroupés et triés au sein d’une même zone dédiée aux expéditions.
  3. Le contrôle des documents : bon de commande, bon de prélèvement, bon de livraison, connaissement… sont autant de documents qu’il s’agit de contrôler afin d’éviter les erreurs.
  4. Le conditionnement des marchandises : les produits sont emballés ou placés dans des cartons ou sur des palettes. L’opérateur contrôle le poids et le volume de la commande et procède à l’étiquetage.
  5. Le chargement : les marchandises sont placées dans le camion à quai et les documents sont remis au transporteur pour signature.

 

 

Comment la piloter ?

 

La qualité des expéditions doit faire l’objet d’un suivi rigoureux. Pour piloter l’expédition des marchandises vers les détaillants ou les clients, depuis la réception de la commande jusqu’à la livraison finale, plusieurs outils sont disponibles, tels que les logiciels de gestion d’entrepôt et des stocks. Afin d’améliorer les performances des process liés aux expéditions, il convient de définir des indicateurs (KPIs : Key Performance Indicators) tels que :

  • Le délai de première présentation
  • Le délai de prise en main
  • Le délai de livraison effective
  • La répartition par délai de livraison
  • Les zones géographiques les mieux desservies
  • Le délai de traitement interne des commandes
  • Le taux de livraisons complètes et à temps
  • La durée moyenne d’opération
  • Etc.

 

Comment optimiser les expéditions de marchandises ?

 

Pour optimiser les expéditions de marchandises en matière de coût, d’efficacité et de traçabilité, la digitalisation et l’automatisation de la supply chain restent les meilleures solutions. Différents logiciels permettent de :

  • Faciliter la planification des expéditions, par exemple en regroupant les commandes selon les itinéraires de livraison ou le type de véhicules.
  • Simplifier la gestion des documents et accélérer le traitement des données, par exemple en ajustant les normes d’étiquetage à celles du transporteur.
  • Automatiser et rationaliser la gestion des stocks pour gagner du temps sur le prélèvement des produits, pour optimiser la préparation de commandes et pour réduire au maximum le risque d’erreurs.
  • Gérer les itinéraires de transport et coordonner la distribution des marchandises.

La robotisation des entrepôts permet par ailleurs d’accélérer les flux et de renforcer la sécurité.

 

Quels sont les éléments à prendre en compte dans l’expédition de marchandises ?

 

La logistique du premier kilomètre, c’est-à-dire la gestion des processus qui régissent la chaine depuis la commande jusqu’à sa prise en charge dans un camion en vue de sa livraison, regroupe différents éléments :

  • Le traitement de la commande
  • La préparation des commandes
  • L’emballage et la manutention
  • Le choix et la validation du transporteur
  • La prise en charge de la commande vers le client final ou vers un entrepôt intermédiaire

 

Prendre en compte tous les maillons de la chaine logistique

 

Les chaines logistiques sont de plus en plus complexes. Et les exigences des clients sont toujours plus fortes. C’est pourquoi les modalités d’expédition des marchandises sont devenues un réel défi pour les entreprises. Ces dernières se doivent de penser de façon efficace et efficiente l’ensemble des maillons de la chaine logistique afin de réaliser des expéditions dans de bonnes conditions. Elles peuvent alors répondre à leurs propres enjeux économiques tout en assurant la satisfaction des clients finaux.

Share This