Le transbordement consiste à faire transiter une marchandise du quai de réception vers le quai d’expédition, sans passer par un lieu de stockage. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir au sujet de ce nouveau levier de création de valeur pour les entreprises du secteur Transport & Logistique !

L’ouverture des marchés et l’intensification de la pression concurrentielle oblige les entreprises à étendre leur zone géographique de livraison tout en réduisant leurs délais. La mondialisation, synonyme d’ouverture et d’exigence, oblige les entreprises à délivrer de meilleures performances, avec moins de moyens. A première vue, ce défi semble peu réalisable. Cependant, il s’agit d’une condition sine qua non pour la pérennité de l’entreprise, dans un environnement concurrentiel marqué par l’émergence de géants de la logistique. Le transbordement est une nouvelle pratique permettant de faire transiter une marchandise reçue directement vers le quai d’expédition, sans stockage. Cela permet de réduire les coûts d’entreposage, ainsi que les délais de livraison. Cette nouvelle pratique a des conséquences directes et visibles sur le taux de satisfaction de vos clients. Explications.

 

Qu’est-ce que le transbordement ?

 

transbordement-fret

 

Le transbordement supprime une étape autrefois incontournable dans tous les processus logistiques : le stockage. Il s’agit d’un élément important dans la base de coûts des entreprises, et il nécessite plusieurs interventions humaines ou matérielles pour l’entreposage, le stockage et le picking de chaque unité de marchandise.

Le passage des marchandises du quai de réception au quai de livraison, sans aucune étape supplémentaire, permet d’optimiser vos coûts et le temps d’immobilisation des marchandises.

Il existe trois types de transbordement :

  • Entre deux navires
  • Entre un navire et un train
  • A partir de deux quais d’acheminement au sein d’une entreprise. Ce processus est également connu sous le nom de « cross docking ».

Le transbordement est une pratique courante dans le transport maritime. Il permet de gagner du temps, particulièrement dans le cadre d’une opération de transport multimodal. Le transbordement permet de regrouper et de disperser des cargaisons vers une ou plusieurs destinations.

 

Comment organiser et aménager les infrastructures de transbordement dans votre entreprise ?

 

La mise en œuvre du transbordement nécessite des adaptations pour toutes les entreprises. Voici les étapes à assurer :

  • La réception des marchandises sur le quai d’arrivée
  • Les manœuvres de déchargement
  • L’expédition des marchandises sur le quai de départ
  • Le suivi du transport jusqu’à la prochaine livraison

La majorité des entreprises réalisent le transbordement dans des zones portuaires. Cela permet de bénéficier d’infrastructures de qualité opérées par des spécialistes de la logistique. Le transbordement en mer est une pratique plus rare et plus risquée.

 

transbordement-quai

 

Enfin, il existe des espaces spécifiquement adaptés au transbordement sur certains cours d’eaux secondaires (fleuves, rivières, etc.)

Pour équiper leurs entrepôts, les entreprises utilisent souvent des guides-roues. Ils permettent un alignement précis des camions lors des manœuvres. L’usage de bloqueurs est fréquent pour limiter les risques d’accident, les départs imprévus ou la défaillance des freins des camions. Enfin, les buteurs de quais permettent d’amortir les chocs à faible vitesse pour éviter la détérioration des camions lors de la mise à quai.

 

Quels sont les principaux risques liés au transbordement ?

 

Les principaux risques associés aux opérations de transbordement se situent au niveau des quais de chargement. Ils doivent assurer un très haut niveau de sécurité, afin d’assurer une manutention rapide et sans accident. La précipitation induite par le transbordement est parfois source de confusions et d’erreurs d’acheminement. Les entreprises doivent donc apporter une attention particulière à la sécurité autour de leurs quais de chargement afin d’éviter un quelconque litige de transport.

 

Plus de 7 millions de conteneurs circulent sur le territoire français chaque année, soit 75% des importations totales. Le transbordement permet indéniablement de fluidifier la logistique, et de rendre un service précieux aux clients finaux. Les entreprises optimisent également leurs performances, et y trouvent leur compte. Il s’agit bel et bien d’un deal « gagnant gagnant » !

Share This