Le diagramme de « cause et effets », dit « d’Ishikawa » permet de lister et hiérarchiser l’ensemble des causes qui ont une influence sur un effet. Il est particulièrement utile pour résoudre de nombreux problèmes rencontrés dans le supply chain management. Explications.

Le diagramme d’Ishikawa représente de manière ordonnée, structurée et hiérarchisée toutes les causes qui conduisent à une situation, et ce quel que soit votre projet. Il est construit autour de la règle des « 7M » qui évalue l’ensemble des facteurs de causalité induits par la Matière, le Milieu, le Matériel, les Méthodes, la Main d’oeuvre, le Management et les Moyens financiers. Outil précieux pour le responsable de la supply chain, il facilite la résolution de problèmes en améliorant l’identification des causes pour parvenir à un effet désiré. Il a été développé par l’ingénieur Kaoru Ishikawa en 1962 alors que ce dernier faisait partie d’un cercle de scientifiques adeptes des échanges d’idées pour l’amélioration de l’efficacité fonctionnelle des entreprises. Dans cet article, nous vous proposons de suivre pas à pas la méthode pour connaître et appliquer le diagramme d’Ishikawa en vue d’améliorer votre conduite du changement et le fonctionnement de votre supply chain.

 

Diagramme d’Ishikawa : les étapes à suivre pas à pas

Etape n°1 : Définir et qualifier l’effet recherché

 

Dans une supply chain, le diagramme d’Ishikawa, aussi appelé diagramme en arêtes de poisson, est particulièrement utile pour la gestion des risques pouvant entraver le bon déroulement et la qualité du processus de production. La première étape consiste à identifier la nature du problème et à l’expliciter de manière factuelle. Il est toujours recommandé de l’étayer par une analyse chiffrée si cela est possible.

De ce constat doit découler un effet recherché. Il s’agit de la résolution du problème qui se présente. Par exemple, si le problème rencontré est « Le taux de commandes livrées hors délais est trop élevé », vous devez apporter la réponse « L’effet recherché est l’amélioration du taux de service de la chaîne de production pour les produits dont les livraisons sont trop retardées ».

Sur le graphique, placez l’effet recherché à droite du diagramme et tracez une flèche de la gauche vers la droite.

 

diagramme-d-ichikawa-causes

 

Etape n°2 : Identifier et classer toutes les causes possibles

 

Pour obtenir un inventaire le plus large possible, la meilleure méthode est le brainstorming avec des personnes qui ont une approche de la chaîne de production différente de la vôtre. Il faut alors rechercher toutes les causes possibles et les classer en fonction de la méthode des « 7M » évoquée précédemment, qui est différente de la méthode des 5S :

  • La Matière
  • Le Milieu
  • Le Matériel
  • Les Méthodes
  • La Main d’oeuvre
  • Le Management
  • Les Moyens financiers.

Dans notre exemple précédent, pour la catégorie « Main d’oeuvre », il convient de se poser les questions suivantes : L’augmentation de la quantité de livraisons hors délais est-elle due à mauvaise intervention d’un collaborateur ? Est-elle la conséquence de compétences mal maîtrisée ? Pour la catégorie « Méthodes », on peut se demander s’il s’agit d’une défaillance technique ou d’une erreur de procédure par exemple.

Dans le diagramme en arêtes de poisson, chaque « M » fait l’objet d’une branche. Il n’est pas toujours indispensable d’examiner les 7M, et il est courant de limiter l’analyse à 5 ou 6 critères. Certains métiers nécessitent un référentiel adapté. Pour les analyses marketing, on a souvent recours aux « 4P » : Produit, Prix, Promotion, Place.

 diagramme-d-ichikawa-analyse

 

Etape n°3 : Choisir les causes ayant le plus d’impact

 

Une fois toutes les causes identifiées, qui peuvent être des freins au changement, vous pouvez examiner chacune d’entre elles en détail pour estimer son implication dans le problème rencontré. Vous pouvez les hiérarchiser selon une notation sur une échelle de 1 à 5 par exemple. Toutes celles que vous jugez responsables totalement ou partiellement de la situation doivent faire l’objet d’une solution. Ce diagramme vous sera particulièrement utile dans la gestion d’un projet, et plus largement dans la gestion de votre entreprise et des ses performances, ce qui enverra un signal positif à vos clients.

 

Etape n°4 : Passer à l’action et résoudre le problème

 

Une fois la solution déterminée, il ne reste plus qu’à la mettre en action en définissant le processus adéquat. Pour cela, des outils tels que Canva existent afin de mobiliser vos équipes et résoudre vos problèmes au niveau de la supply chain, et améliorant ainsi la qualité de cette dernière.

Le diagramme d’Ishikawa, ou « 7M » est donc un outil particulièrement utile pour améliorer constamment l’efficacité de la supply chain de votre entreprise. Il permet de répondre à un grand nombre de problématiques impliquant directement la satisfaction de vos clients. Associé à un « 7 pourquoi », vous voilà en totale possession de tous les outils qui vous permettront d’avancer tout en développant les compétences de vos équipes !

 

Share This