La blockchain est un nouveau support de transmission et de stockage de l’information à l’échelle mondiale. Transparente et sécurisée, ses applications sont nombreuses dans le secteur de l’industrie et des services. Explications.

De nombreux experts s’accordent à dire que la blockchain est certainement l’une des technologies les plus disruptives du XXIè siècle. Son potentiel de croissance est parmi les plus prometteurs car elle permettrait de repenser l’organisation de nombreux secteurs économiques : transport, services financiers, chaîne logistique, agroalimentaire, luxe, immobilier, etc. De nombreuses banques, gestionnaires d’actifs et places boursières s’y intéressent de près, et plus d’un tiers des cadres ont déclaré que leur entreprise mène des projets pilotes dans ce domaine (Source : Deloitte). Il est même possible aujourd’hui possible d’investir dans la blockchain. Plus de 40% des mêmes cadres interrogés estiment que leur entreprise va adopter la technologie blockchain dans les douze prochains mois. Concrètement, il s’agit d’un support de circulation et de stockage de l’information constitué de « blocs » reliés entre eux par des « noeuds ». Les blocs renferment les informations, qui peuvent être partagées publiquement ou simplement entre un nombre limité de personnes. Vous n’avez pas tout compris ? Alors découvrons ensemble la manière dont fonctionne la blockchain ainsi que son avenir dans notre quotidien.

Est-ce vraiment si compliqué de comprendre la Blockchain ?

 

blockchain-comprendre

 

Si la blockchain possède un potentiel de croissance si fort, c’est parce que son fonctionnement est à la fois simple et efficace.
La blockchain contient :
• Des « blocs » : Il s’agit d’espaces virtuels dans lesquels on stocke une certaine quantité d’informations.
• Des « nœuds » : Votre ordinateur relié au réseau blockchain constitue un nœud.
• Des « registres » : Il s’agit d’un fichier quelconque contenu sur votre ordinateur et stocké sur la blockchain (tableau Excel, document Word, contrat, ordre de transmission de fonds, etc.)
• Des « mineurs » : Ils sont comme une sorte de « comptables publics », et s’assurent du bon déroulement des transactions sur la blockchain. Ils sont également en charge de l’amélioration permanente des algorithmes informatiques du système. Lorsqu’une transaction est effectuée, chaque mineur reçoit une copie de chaque registre contenu dans un bloc. En ce sens, la blockchain est « distribuée », car les données sont dupliquées partout dans le monde, améliorant ainsi la sécurité du système.

Essayons maintenant de comprendre comment la blockchain crée de la valeur. Dans la vie courante, lorsque vous effectuez une opération financière, vous passez par l’intermédiaire d’un tiers de confiance (en général, il s’agit de votre banque). Il va traiter l’opération, s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour procéder à la transaction, puis la validera. Cependant, il s’agit d’un processus parfois long (jusqu’à 3 jours) et coûteux (les frais bancaires et frais de conversion sont parfois lourds à supporter pour certains particuliers ou entreprises).
La blockchain est donc une alternative pour tous les acteurs publics et privés désirant disposer d’un système libre de droits et dépourvu d’un tiers de confiance. Ce dernier est remplacé par les mineurs, qui procèdent à une vérification de la licéité des transactions. Une fois validées, elles sont regroupées dans un bloc, qui est ajouté à la chaîne de blocs. Les mineurs sont rémunérés en bitcoin pour leur travail.

Pourquoi utiliser la blockchain ?

 

blockchain-utilisation

 

En clair, tout le monde peut utiliser la blockchain.
Pour les entreprises privées, il est désormais possible de transférer une somme d’argent ou tout autre document de manière beaucoup plus simple et sécurisée. L’inclusion de smart contracts permet de valider l’authenticité d’une transaction et de certifier que toutes les conditions contractuelles sont réunies pour permettre son exécution. Chaque ordinateur constitue un nœud, considéré comme un point du réseau. A la différence des solutions actuelles, il n’existe plus de tiers de confiance. Nombreuses sont les entreprises qui décident de prendre de l’avance dans la mise en œuvre des chaînes de blocs.

La blockchain est utile pour l’envoi de tous types de documents, et pas seulement pour une transaction financière ou la signature d’un contrat. Elle peut servir à transférer un simple document Word, Excel ou peut être utilisée pour organiser un vote.
Enfin, on peut estimer que la croissance potentielle de la blockchain prendra toute sa dimension avec la convergence des chaînes de blocs publiques et privées pour former un écosystème dans lequel les entreprises, les clients et les fournisseurs pourront coopérer de manière sûre, traçable et virtuelle.

Vous voilà maintenant en possession des éléments fondamentaux pour comprendre le fonctionnement concret de la blockchain. Si vous souhaitez en savoir plus, il existe divers mooc sur la blockchain. La révolution blockchain est déjà à l’oeuvre, et bouleverse déjà le quotidien dans de nombreux secteurs d’activité. Les entreprises, les États et les particuliers cherchent massivement à se l’approprier. Et vous, voudriez vous l’utiliser pour votre activité professionnelle ?