Le cross-docking permet d’augmenter la vitesse de votre gestion logistique en réduisant la quantité de produits entrant dans le stock. Source d’économies, découvrez tous les atouts du cross-docking et comment le mettre en place dans votre entreprise.

Le cross-docking est une pratique de plus en plus répandue auprès des commerçants, des distributeurs, des grossistes et des centres de distribution qui ne possèdent pas de stock. Elle permet de croiser les flux entrants et sortants sur un même quai, et facilite la gestion de l’entrepôt.

Il n’est plus indispensable de faire transiter toutes les marchandises par le stock, et seuls celles qui doivent y être entreposées durant deux jours au moins y seront acheminées. Il s’agit d’une méthode efficace pour réduire le coût de votre entrepôt et alléger vos inventaires. Nous vous présentons ici toutes les clés pour comprendre le cross-docking ainsi que la méthode pour le mettre en place dans votre entreprise.

Qu’est-ce que le cross-docking ?

Le cross-docking désigne le fait de faire passer de la marchandise de la plateforme de déchargement vers le quai d’expédition sans passer par l’entrepôt de stockage. Il permet aussi de supprimer la préparation de la commande avant sa réexpédition dans la journée ou le lendemain de leur arrivée.

Une fois arrivés sur les quais de déchargement, les produits sont identifiés, triés et immédiatement conduits vers le quai de chargement. Ils sont regroupés en fonction de leur lieu de destination dans les meilleurs délais. En d’autres mots, ils ne font que transiter.

 

cross-docking-explication

 

Dans ces circonstances, la chaîne logistique fonctionne sans réaffectation en stock ou réapprovisionnement des produits. Une seule manipulation au cours de l’ensemble du passage dans le centre de distribution est alors nécessaire, ce qui simplifie très largement le fonctionnement de la chaîne logistique. Ce système est particulièrement utilisé dans la grande distribution ou pour la livraison de la presse par exemple.

Comment mettre en place le cross-docking ?

Implanter le cross-docking dans votre entreprise nécessite de mettre à jour le fonctionnement de sa chaîne de production. Il faut concentrer vos efforts sur la réduction des stocks à chaque étape. Voici la manière dont s’organiseront désormais vos flux :

  • Les marchandises entrantes sont réceptionnées sur le quai de déchargement
  • Elles sont réceptionnées sur une zone centrale séparant ce quai et la plateforme de chargement (flux sortants)
  • Un tri des commandes entrantes permet de distinguer celles concernées par le cross-docking et celles destinées au stockage. S’assurer de la bonne maîtrise et de la synchronisation des approvisionnements en amont est essentiel pour les trier dans de bonnes conditions.
  • Les produits sont chargés dans les camions prêts à partir dans la journée ou le lendemain.
  • Les autres marchandises sont dirigées vers l’entrepôt et sont incluses dans les stocks.

 cross-docking-information

Nous pouvons distinguer plusieurs pratiques différentes du cross-docking :

  • Il est possible de constituer des palettes destinées à un seul client. Cette pratique se nomme l’allotissement. Elle peut contenir un ou plusieurs références de produits.
  • Certaines entreprises réunissent sur une même palette des marchandises destinées à des clients différents. On appelle cela le cross-docking contre-marqué.
  • Enfin, il est possible d’opter pour les « palettes de produits neutres ». Dans ce cas, le marquage et l’allotissement ne sont pas réalisés chez l’industriel, mais directement sur la plateforme.

Quels sont les avantages du cross-docking ?

Le cross-docking présente de nombreux avantages. Tout d’abord, cette pratique permet à l’entreprise de minimiser le coût de ses stocks. En effet, puisque moins de marchandises y transitent, elle peut réduire son espace de stockage et diminue ses frais de manutention. Le cross-docking permet aussi à l’entreprise de gagner un temps précieux, et ainsi répondre plus rapidement aux besoins de ses clients.

L’entreprise devient plus agile et augmente sa réactivité au traitement des commandes. Ce système fonctionne particulièrement bien pour les commandes urgentes ou périssables. Selon le groupe Logistique Conseil, il permet de réduire de 20% la durée de stockage d’un produit tout au long de la chaîne logistique.

Le cross-docking permet d’optimiser concrètement le fonctionnement de la chaîne logistique, et contribue à l’amélioration des performances de votre entreprise. En répondant plus rapidement aux sollicitations de ses clients, elle accroît sa compétitivité face à ses concurrents, en vue de conquérir de nouvelles parts de marché. Découvrez nos articles destinés à vous guider vers les meilleurs outils pour optimiser votre logistique !