L’optimisation de la gestion de l’entrepôt fait pleinement partie de la stratégie de croissance d’une entreprise, et contribue directement à l’amélioration de sa productivité. Il est possible d’y parvenir à l’aide quelques conseils précieux que nous vous dévoilons ici. Suivez le guide !

Une bonne gestion de votre entrepôt est susceptible d’augmenter vos capacités de stockage de 40% et diminue vos opérations de manutention de 30%…sans changer de local ni modifier votre masse salariale ! Ces excellentes performances sont obtenues grâce à quelques conseils et à l’adoption des bons outils de gestion au quotidien. Le stockage est l’activité générant le plus de charges dans la chaîne logistique. Il est un lieu de passage indispensable où se déroulent de nombreuses opérations physiques et administratives au quotidien : emballage, conditionnement, éclatement, expédition, contrôle des marchandises, traitement des supports, etc. Une bonne gestion des entrepôts est donc primordiale grâce à une structure adaptée. Face à la généralisation du commerce en ligne et l’accroissement de la concurrence à l’international, être plus rapide et plus efficace que les autres entreprises est une condition essentielle pour assurer la pérennité de votre activité. Voici nos 10 conseils pour optimiser concrètement et rapidement la gestion de votre entrepôt.

Jamais sans une véritable stratégie de gestion adaptée. Elle dépend directement de la taille de l’entrepôt, de votre personnel, de vos contraintes et des infrastructures disponibles au quotidien. Il n’existe pas une stratégie logistique universelle, mais bien plusieurs stratégies à appliquer au cas par cas. Votre entreprise se reconnaîtra dans l’un des cas ci-dessous.

entrepot-logistique-exemple

Gérez mieux vos collaborateurs pour les rendre plus efficaces. Un entrepôt, s’il est mal géré, peut conduire à multiplier les opérations redondantes et les déplacements inutiles. Grâce à un logiciel WMS (Warehouse Management System), vous pourrez mieux organiser les tournées de vos salariés, regrouper le picking dans les rayonnages, optimiser le lieu de stockage des produits et ainsi améliorer l’efficacité de vos salariés. Un système de bons de commande automatiques édités en ligne permet d’optimiser les tournées. Enfin, équipez convenablement vos équipes pour le port de charges lourdes.

Créez un environnement de travail plus productif et propice aux innovations. Dans la gestion d’un entrepôt, tout est question de gestion de l’espace. En effet, il s’agit d’un lieu de transit de marchandises dans lequel chacune doit trouver sa place. Les flux entrants et sortants doivent être tracés via un logiciel informatique adapté, en mettant en place un adressage intelligent (allées, rayonnages et emplacements numérotés). Les produits les plus lourds doivent être situés à l’entrée de l’entrepôt.

Rendez vos collaborateurs plus efficaces en les spécialisant dans une tâche particulière. La croissance de l’entrepôt rime avec une plus grande spécialisation de vos salariés, destinés à accomplir une même tâche de manière plus récurrente. Ils deviennent davantage spécialistes du domaine qui leur est confié (picking, colisage, affranchissement, etc.) Le plus souvent, on distingue ceux intervenant à l’arrivée, à la préparation ou à l’expédition de la commande. Les managers doivent se placer en tête de ce nouveau mode d’organisation.

Situez les articles à forte rotation à la fin de la chaîne logistique. D’après l’économiste Vilfredo Pareto, 80% des effets sont la conséquence de 20% des causes. Ainsi, les articles contribuant le plus à la réalisation de votre chiffre d’affaires doivent être placés de telle sorte à être préparés et expédiés plus vite que les autres. Vous réduirez ainsi vos délais d’expédition et augmenterez la satisfaction de vos clients. On appelle cela « le magasin ».

Attribuez une zone particulière à chaque type de produits. Tous les produits ne peuvent cohabiter ensemble au sein d’un entrepôt. Certains nécessitent des précautions particulières : matières toxiques ou inflammables, denrées périssables nécessitant une conservation au frais, etc. Certains nécessitent l’utilisation d’un chariot élévateur ou d’autres outils particuliers pour leur manipulation.

Supprimez le passage par l’entrepôt autant que possible. Certains produits peuvent être directement transférés du quai de déchargement au quai d’expédition sans faire d’étape par l’entrepôt. On appelle cela le cross-docking. En effet, la synchronisation des flux entrants et sortants permet de réexpédier un produit reçu en moins de 24 heures. Les déplacements de vos salariés ainsi que vos coûts de stockage seront réduits.

Regroupez la préparation des produits similaires. Certaines marchandises nécessitent des interventions ou des précautions particulières au moment du picking, du colisage et de l’expédition. Vous gagnerez un temps précieux en traitant tous les objets concernés à la suite, et non « commande par commande ». Analysez le contenu de chacune à l’aide d’un logiciel de gestion de l’entrepôt et donnez l’ordre à vos salariés d’organiser leurs tournées en conséquence.

Prévoyez les processus adaptés en cas de rupture de stock. Une rupture de stock, en particulier s’il s’agit de produits à forte rotation, peut avoir des conséquences lourdes sur votre résultat. Créez un niveau de stock minimal en dessous duquel une alerte est transmise au département Achats pour accélérer le réapprovisionnement.

Garantissez un contrôle qualité efficace et irréprochable. L’objectif est d’améliorer la productivité de votre chaîne logistique sans augmenter la quantité d’erreurs de préparation et d’acheminement des marchandises. Un contrôle qualité strict et efficace doit être mené à chaque étape de la chaîne logistique. Il permet surtout de garantir le contenu et la destination des colis.

La bonne gestion de l’entrepôt est indispensable pour optimiser vos coûts et maintenir la compétitivité de votre entreprise. De nos jours, des logiciels WMS rendent des services précieux à tous les responsables de supply chain. De la même manière, l’application d’une série de bonnes pratiques contribue déjà à améliorer les performances des salariés dans l’organisation de votre entrepôt. A terme, elle lui confère un meilleur taux de réponse client, une véritable satisfaction des salariés et des profits plus importants !