Suivre des indicateurs de performance est essentiel pour améliorer constamment l’efficacité de votre supply chain. Ces informations sont au cœur de la prise de décisions des chefs d’entreprises au quotidien.

La gestion de votre chaîne logistique ne nécessite pas seulement un plan d’actions contenant des mesures précises à mettre en oeuvre…encore faut-il pouvoir en mesurer les résultats et disposer des outils pour l’améliorer ! C’est la raison pour laquelle il existe des KPI (« Key Performance Indicators ») destinés à fournir un ensemble d’informations contribuant à l’appréciation d’une situation par le décideur. Ils ciblent un aspect particulier de l’organisation et constituent un excellent outil d’aide à la prise de décisions. Dans le cadre de la chaîne logistique (supply chain), il s’agit d’orienter l’organisation des flux vers la satisfaction du client et de coordonner toutes les parties prenantes pour optimiser vos dépenses. Les KPI doivent permettre de manager, de planifier et de coordonner vos flux d’informations, physiques et financiers. L’utilisation de référentiels est alors primordiale afin de créer un catalyseur de retour d’expériences et permettre aux entreprises de trouver des éléments de comparaison avec le reste du marché. Passons en revue les principaux indicateurs de performances de production utiles pour votre entreprise.

indicateur-de-production-exemple

Capacité de production inutilisée = Volume standard disponible – Volume réel produit dans la période. Cet indicateur permet d’estimer le niveau de non utilisation de vos capacités de production. Il permet de d’évaluer vos performances potentielles avec une utilisation totale de vos capacités de production.

Coût d’arrêt par équipement = Total des coûts d’arrêt par équipement. Il s’agit de la somme des charges générées par un arrêt de la production. Cet indicateur peut être représenté par équipement ou par département.

Durée des arrêts par équipement = Somme des temps d’arrêt dans la période. Il est possible de les distinguer en fonction de la cause de l’arrêt (maintenance, panne, rupture de stock de ressources, autre incident, etc.)

Coût de revient par produit = Somme des coûts liés au cycle de production. Il désigne l’ensemble des charges liées à la production, et permet de déduire votre marge brute en fonction de votre chiffre d’affaires. Il est possible d’analyser vos coûts par famille de produit.

Couverture des stocks critiques =  standard ou seuil minimum (en jours) et on augmente le niveau du stock de sécurité. Cet indicateur doit également limiter le risque de rupture de stock et d’arrêt des équipements.

Défauts de fabrication = Nombre ou valeur des pièces défaillantes. On peut établir cette statistique par produit, par famille d’équipement, par catégorie, etc.

Densité des files d’attentes (exprimée en %) = (Volume de production en cours / Production totale réalisée)*100. Ce ratio mesure la proportion de pièces en attente de fabrication au regard du total de vos commandes. Il mesure la rapidité de votre supply chain. Il est possible de calculer ce ratio à l’échelle de la chaine logistique toute entière, ou de le distinguer par département.

Durée moyenne du cycle de production = Somme des durées du cycle de production / nombre d’ordres planifiés. Il permet de mesurer le délai entre le premier ordre de production planifié et la mise à disposition du produit fini commandé.

Emploi des équipements (exprimé en %) = (Temps total réel de production / Temps total théorique de production)*100. Il permet d’évaluer le taux d’utilisation de chaque équipement. Les équipements très onéreux peuvent faire l’objet d’une cession en vue d’externaliser l’activité auprès d’un autre prestataire. Cette pratique est de plus en plus plébiscitée par les chefs d’entreprises et permet souvent de réduire les coûts.

Fiabilité des équipements = (Produits finis conformes / production totale) par équipement. Ce ratio permet d’identifier la baisse d’efficacité de chaque équipement et ses répercutions sur la qualité des produits fabriqués. Ceux présentant des anomalies récurrentes doivent faire l’objet de provisions plus importantes pour les remplacer.

Fiabilité des plannings et des prévisions (exprimée en %) = (Production réalisée/production prévue)*100. Il permet de mesurer votre taux de réalisation de la production en fonction de vos commandes et de vos capacités de production.

Fluidité de la production (exprimée en %) = (Volume de production réalisé dans les temps / total de la production de la période)*100. Ce ratio permet d’estimer le taux de satisfaction de votre clientèle et occupe une place très importante dans votre prise de décisions. Il mesure le volume de production réalisé dans les délais prévus par rapport à la production totale. Il permet de déduire la quantité de commandes sur lesquelles vous accusez du retard.

Niveau de production = Nombre d’ordres effectivement produits dans la période. Cet indicateur peut être présenté par équipement ou par famille de produits en fonction de la statistique qui vous intéresse.

Taux de pertes (exprimé en %) = (Quantité ou valeur des pertes de production / Quantité ou valeur produite)*100. Ce ratio est très important, et désigne la part occupée par les pertes dans la production totale de la période. Il permet d’estimer le gaspillage de l’entreprise et peut amorcer une discussion sur une meilleure utilisation des ressources.

L’ensemble de ces indicateurs doivent être conçus et appliqués au travers d’une véritable stratégie pour atteindre des objectifs tactiques clairs. Recensez les dans un tableau de bord complet qui vous permettra de toujours garder une vision claire et en temps réel de votre activité. Pour mieux connaitre et améliorer l’efficacité de votre supply chain, téléchargez notre guide pour détecter toutes les failles de votre stratégie logistique !