La méthode PDCA, aussi appelée « Roue de Deming » est l’un des piliers de la démarche qualité pour d’améliorer continuellement le fonctionnement de votre entreprise. Voici tout ce qu’il faut savoir pour en tirer le meilleur profit.

 

« Préparer; Appliquer; Contrôler et Agir » (Plan, Do, Check and Act, en anglais), tels sont les quatre piliers fondamentaux de la méthode DPCA. Concrètement, il s’agit d’une démarche séquentielle divisée en quatre étapes ayant pour objectif d’améliorer continuellement la conduite d’un projet et le fonctionnement de votre entreprise. Elle est formalisée dans un outil immédiatement opérationnel pour les managers appelé « roue de Deming ».

 

Cette approche apporte de nombreuses solutions aux managers, et en particulier pour le supply chain management. Elle se fonde principalement sur une méthodologie solide et capable de s’adapter à de très nombreux contextes. Par exemple, il est possible de l’appliquer pour une amélioration de la gestion des flux d’informations, pour améliorer les processus internes, la qualité des produits ou encore le bien-être des salariés. Elle peut donc être mise à profit des performances de votre entreprise à proprement parler, ou s’inclure dans une démarche RSE plus large. Véritable cercle vertueux, elle permet enfin d’intégrer d’importantes innovations tout en maîtrisant les risques.

Qu’est-ce que la roue de Deming ?

La roue de Deming est divisée en quatre portions. Sur chacune est notée une lettre « P-D-C-A » dans le sens des aiguilles d’une montre. Inventée par le célèbre statisticien américain W.E Deming en 1950, elle fut une pionnière des théories de l’amélioration continue en matière de qualité. L’objectif est de répéter cette série d’actions lors de chaque cycle de production, ou à chaque étape d’un projet. La succession de ces 4 étapes permet d’atteindre vos objectifs et d’améliorer les performances de votre entreprise :

  • Plan : Préparer, Planifier
  • Do : Appliquer, mettre en oeuvre
  • Check : Contrôler, vérifier
  • Act (ou Adjust) : Ajuster, corriger, réagir.

pdca roue de deming

Comment appliquer la méthode DPCA (ou roue de Deming) dans votre entreprise ?

Reprenons chaque étape de la méthode dans le détail, afin d’examiner de plus près la manière la plus efficace possible pour l’appliquer :

  • Etape n°1 : Préparer, Planifier.

L’objectif de cette première étape consiste à faire au audit du département ou du projet que vous souhaitez perfectionner. Cette étape est cruciale pour identifier et formaliser les problèmes à résoudre. Il faut ensuite définir les objectifs ainsi que les moyens à mobiliser pour les atteindre. Il s’agit aussi du meilleur moment pour communiquer auprès de vos équipes et les sensibiliser afin d’obtenir l’adhésion de chacun à votre projet. Recueillez leurs idées grâce à un brainstorming réunissant des profils divers et complémentaires. L’ensemble des détails peuvent être consignés dans un cahier des charges. Se poser les bonnes questions grâce à la démarche QQOQCP ou en utilisant le diagramme d’Ishikawa peut s’avérer utile pour améliorer la conduite de vos projets. Préparez dès maintenant des indicateurs pertinents qui permettront d’évaluer les résultats de vos actions à la fin du cycle.

  • Etape n°2 : Appliquer, mettre en oeuvre

Cette étape doit être conduite par un responsable bien identifié par toutes les équipes. Soyez rigoureux dans l’application des mesures définies précédemment sans omettre les contraintes d’agenda propres à votre entreprise. Appliquer la méthode des 5G est un outil particulièrement utile à cette étape de la roue de Deming.

  • Etape n°3 : Contrôler, vérifier

Cette troisième phase est d’une grande importance, dans la mesure où elle constitue la raison d’être de la méthode PDCA. Elle permet de contrôler que les ressources mises en oeuvre ont bien été allouées et que les résultats sont au rendez-vous. Elle permet d’établir un bilan précis des sujets qu’il faudra encore améliorer, et de ceux pour lesquels les objectifs ont été atteints.

  • Etape n°4 : Ajuster, corriger, réagir

Cette dernière étape concerne l’ensemble des points pour lesquels les objectifs n’ont pas été atteints dans la partie précédente. Appuyez-vous sur les indicateurs de performances établis dans la première étape. Réunissez les dans un tableau de bord qui permette d’obtenir une vision claire des aspects précis sur lesquels il faut encore apporter des corrections. N’attendez pas pour agir, et impulsez un cycle nouveau enrichi de vos améliorations, pour espérer atteindre vos objectifs à la fin de ce dernier. La méthode Kaizen est particulièrement pertinente pour reprendre le processus global PDCA.

pdca

La conduite de vos projets nécessite une méthode éprouvée et rigoureuse pour optimiser vos probabilités de réussite. A terme, l’application de cette méthode permet de contribuer directement à l’amélioration des performances de votre entreprise. Ces changements nécessitent une implication totale de tous les salariés, au travers d’une large communication interne à la conduite du changement. C’est ainsi que votre entreprise sera plus agile et disposera de tous les outils pour faire face aux mutations économiques qui traversent le monde de l’entreprise, maintenir sa compétitivité et assurer la pérennité de ses activités.

Share This