Grâce aux plateformes logistiques, réduisez vos stocks, traitez plus rapidement vos commandes et améliorez la flexibilité de votre supply chain. Depuis plusieurs années, elles changent les habitudes des logisticiens en faveur de plus de rentabilité et de croissance.

L’ouverture des marchés à la concurrence et l’accélération des flux commerciaux à l’échelle mondiale oblige les prestataires de services logistiques à repenser tous leurs modes de fonctionnement. Il est nécessaire de s’adapter face à l’émergence de nouveaux acteurs très performants, de grande taille, et dotés d’outils de travail puissants (WMS). La chaîne logistique est un levier majeur de gestion de votre productivité. En 2019, de plus en plus de chefs d’entreprises sont convaincus de son intérêt. Et pourtant, trop nombreux sont ceux qui regrettent de ne pouvoir compter sur une supply chain véritablement à la hauteur des enjeux économiques et commerciaux de notre temps. Les plateformes logistiques sont des outils accessibles à tous, et à un coût modéré. Elles permettent souvent aux chefs d’entreprises d’atteindre plus facilement leurs objectifs de croissance. Explications.

 

 

Qu’est-ce qu’une plateforme logistique ?

 

Une plateforme logistique est un lieu réunissant des colis en provenance de plusieurs fournisseurs différents. Elle a pour objectif d’améliorer la gestion globale des flux logistiques via l’utilisation du « cross docking ». Cette méthode permet de faire passer de la marchandise de la plateforme de déchargement vers le quai d’expédition sans passer par l’entrepôt de stockage. Il permet aussi de supprimer la préparation de la commande avant sa réexpédition dans la journée ou le lendemain de leur arrivée. Grâce à un système d’étiquetage, les colis peuvent être redirigés plus facilement vers le quai d’expédition et le client final. En d’autres mots, les marchandises ne font que transiter. Ce système est particulièrement utilisé dans la grande distribution ou pour la livraison de la presse par exemple.

 

plateforme-logistique-definition-site

 

Les plateformes logistiques ne doivent pas être confondues avec des entrepôts de stockage au sein de votre fonction logistique. Un produit n’est jamais stocké plus d’une journée dans une plateforme logistique, qui n’est pas équipée d’étagères. Les marchandises restent sur le quai dans l’attente de leur prise en charge.

 

 

Quelles opérations peut-on effectuer sur une plateforme logistique ?

 

Les plateformes logistiques permettent l’exécution d’une vaste quantité d’opérations, et en particulier la gestion des stocks entrants et sortants. La rapidité du traitement des commandes client, le suivi de l’acheminement des colis, la traçabilité des produits et le contrôle qualité constituent d’autres avantages.

Les réexpéditions sont préparées dans la plateforme logistique et peuvent être suivies grâce à des logiciels SCM dédiés.

 

 

Comment utiliser une plateforme logistique pour fluidifier vos flux logistiques ?

 

plateforme-logistique-definition-flux

 

Créer une plateforme logistique présente l’intérêt d’améliorer la fluidité de vos flux logistiques. En procédant plus rapidement, vous traitez plus de commandes et augmentez la rentabilité de vos actifs. Logiquement, votre entreprise améliore sa productivité et dégage de meilleurs profits. Aussi, vos équipes seront débarrassées de nombreuses tâches encombrantes, et pourront se concentrer sur des missions commerciales à plus forte valeur ajoutée. Vous éviterez également les frais de stockage des marchandises (ou, tout du moins, vous les diminuerez).

Concrètement, une plateforme logistique ressemble de près à un hub. Elle concentre toute la palette de services que le prestataire est en capacité de fournir à ses clients. Chaque plateforme a la double fonction de groupage et de dégroupage. Certains acteurs se chargent également du conditionnement et de l’étiquetage des produits, avant d’en assurer la livraison. Il est également possible de considérer la plateforme logistique comme un lieu d’assemblages simples recevant des sous-ensembles de sous-traitants, c’est pourquoi elle est bel et bien une partie centrale du processus industriel.