La politique RSE permet à une entreprise de s’inscrire dans une démarche responsable en faveur du développement durable. Découvrez tous ses avantages afin de gagner de nouvelles parts de marché et faire croître ses activités.

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est un concept visant directement à élargir l’objet de l’entreprise : elle se doit d’intégrer de nouveaux principes responsables dans l’organisation de son activité. La protection de l’environnement et la création de conditions de travail favorisant le bien-être des salariés est au coeur des préoccupations de nombreux chefs d’entreprises. Elle est une nouvelle grille de lecture permettant de répondre aux grands défis contemporains ainsi qu’aux nouvelles exigences de ses parties prenantes. Fournisseurs, clients et actionnaires sont nombreux à réclamer une adaptation du mode de fonctionnement de l’entreprise vers des pratiques plus responsables d’un point de vue environnemental, social et liés à sa gouvernance. En ce sens, la politique RSE contribue à l’amélioration de l’image de l’entreprise et à l’essor de ses activités.

 

Qu’est-ce que la politique RSE ?

Davantage qu’une simple série de mesures, la RSE est une véritable stratégie volontariste. Elle permet de répondre aux sollicitations des clients et fournisseurs désirant un fonctionnement plus transparent et respectueux de l’environnement.

La RSE est fondée sur trois piliers:

  • La prise en compte de la protection de l’environnement
  • Le choix d’un modèle économique plus juste et efficace
  • La valorisation des conditions de travail des salariés et la promotion de la diversité.

 

Concrètement, l’entreprise cherche à avoir un impact positif sur la société tout en demeurant économiquement viable. Il s’agit pour cela de mettre en place une série de bonnes pratiques concourant vers ces objectifs, parfois bien au delà des obligations fixées par la loi.

Quels sont les intérêts d’une stratégie RSE ?

Créer une politique RSE apporte de nombreux avantages à l’entreprise, au premier rang desquels l’augmentation directe de sa performance globale. En effet, selon France Stratégie, les entreprises ayant adopté une stratégie RSE ont vu leur activité augmenter de 13% en moyenne. Elle contribue aussi à préserver l’environnement et à prévenir les risques sur le long terme via l’utilisation des matières premières d’origine recyclée par exemple. Cela passe aussi par la réduction de la facture énergétique de l’entreprise. En matière sociale, contribuer au bien-être des salariés limite l’absentéisme, le turn-over de la main d’oeuvre et les accidents au travail.

L’ensemble de ces atouts ne sont pas négligeables pour capter de nouveaux talents, attirés par l’identité de l’entreprise. Il s’agit aussi d’un facteur d’attractivité pour les clients et les fournisseurs. La RSE contribue directement à vous différencier du reste de l’offre concurrente et ouvre de nouvelles perspectives de croissance.

Quelles mesures instaurer dans votre entreprise ?

Sur le plan environnemental, donnez la priorité à la réduction de vos dépenses énergétiques. Réaliser un audit ex-ante est utile pour orienter vos efforts aux bons endroits. Dans la mesure du possible, évitez la consommation de produits toxiques et privilégiez les produits respectueux de l’environnement. Un autre audit de vos fournisseurs et l’examen de l’offre en détails sur le marché permet de cibler à votre tour ceux ayant intégré une politique RSE ambitieuse dans leurs objectifs. Enfin, faites la promotion de l’économie circulaire en prenant en considération le coût de l’ensemble du cycle de vie de vos produits dans votre tarification (de sa conception jusqu’à son recyclage).

Au sujet de la gouvernance, menez une concertation sous la forme d’un brain storming pour faire émerger les recommandations et bonnes pratiques chez chacun de vos collaborateurs. Entourez vous de personnes aux profils complémentaires et dont l’approche de l’entreprise n’est pas identique à la vôtre. La politique RSE inclut une lutte active contre la corruption, le travail dissimulé, les conflits d’intérêts et la fraude fiscale.

Sur le plan social et sociétal, donnez davantage d’importance aux conditions de travail de vos salariés. Des collaborateurs heureux sont plus productifs et impliqués dans leur quotidien professionnel. Travailler dans des locaux modernes et favorisant leur bien-être est un facteur déterminant. Soyez à l’écoute de leurs revendications pour construire un management social performant. La RSE valorise également l’ancrage territorial de l’entreprise, ses liens avec les acteurs du commerce local et la promotion des circuits courts pour ses approvisionnements par exemple.

rse-entreprise

Combien coûte la mise en place d’une politique RSE ?

Le cout de la mise en oeuvre d’une politique RSE dépend de la taille de votre entreprise et des efforts déjà effectués par le passé. La RSE doit être rapprochée du coût global comprenant la totalité du cycle de vie d’un produit. Cela permet notamment d’identifier les externalités négatives pesant sur sa compétitivité puis de les supprimer. Les avantages escomptés par sa mise en place permettent le plus souvent de compenser les frais engagés.

 

Une entreprise disposant d’une politique RSE efficace se tourne vers les grands enjeux d’avenir : viable, vivable et équitable sont les valeurs maîtresses de sa gouvernance. A terme, elle permet accroître sa compétitivité en dégageant un certain nombre d’avantages concurrentiels déterminants.