Parce qu’on ne réussit qu’en équipe, le choix de vos prestataires logistiques est de la plus haute importance. Leur sélection obéit à une démarche rigoureuse et précise que nous résumons pour vous en 5 règles d’or. Suivez le guide !

Le marché de la logistique est de plus en plus vaste, et les solutions à la disposition des logisticiens s’accumulent. Pourtant, l’offre de tous les logisticiens ne correspond pas forcément à votre clientèle ni à votre marché. Chacun doit s’adapter en fonction de son lieu géographique d’implantation, du profil de ses clients et des services proposés. Avec la croissance de vos activités, il devient essentiel de tisser des liens commerciaux avec d’autres entreprises pour compléter votre panel de prestations, ou d’externaliser des étapes dont vous ne possédez pas la compétence. Et quelle mission ! Choisir le bon prestataire n’est pas simple, c’est pourquoi il est nécessaire d’adopter une démarche structurée pour faire le meilleur choix. Voici nos 5 règles d’or pour y parvenir avec simplicité et fluidité.

 

5 règles pour choisir un prestataire logistique

 

Règle #1 : Construire un cahier des charges précis

 

Vous n’avez qu’un seul but : répondre de la meilleure manière possible aux besoins de vos clients. Leurs attentes sont vos besoins, c’est pourquoi il est nécessaire d’entamer un dialogue avec ces derniers pour mieux les connaître. Dans la mesure du possible, tenez compte de la saisonnalité de vos activités et des délais de livraison à respecter. Répertorier tous vos besoins est la première étape de cadrage écartant tous les prestataires dont les services ne conviennent pas à vos clients.

 

Règle #2 : Dialoguer, et se faire sa propre opinion

 

L’étape suivante consiste à contacter les prestataires en lice pour engager un dialogue à leurs côtés, et créer une première relation de confiance. La disponibilité des équipes, la qualité de leur écoute, leur flexibilité et leur état d’esprit sont des paramètres importants lorsqu’on souhaite créer une relation commerciale de long terme. N’hésitez pas à consulter les clients de vos prospects, qui seront les plus à même de vous éclairer ! Enfin, déplacez-vous et visitez leurs locaux afin de constater par vous-même leur façon de travailler.

 

prestataire-logistique-partenaire

 

Règle #3 : Vérifier la bonne circulation des informations

 

C’est un point trop souvent négligé, et pourtant capital : la compatibilité entre vos logiciels d’informations et ceux de votre prestataire doit être parfaite pour assurer une bonne circulation de l’information. Dans le cas contraire, la moindre opération peut vite se transformer en capharnaüm, à la fois chronophage pour les salariés et peu rentable pour l’entreprise. La clé de l’efficacité réside dans l’automatisation de nombreuses tâches, y compris la maîtrise des flux d’informations, physiques et de la traçabilité des produits. Cela permet de garder un contrôle total et en temps réel de tous vos flux entrants et sortants.

 

Règle #4 : Mesurer votre taux de service et votre capacité de stockage

 

Le taux de service est un KPI logistique fondamental pour l’évaluation des performances de la supply chain. Concrètement, il mesure la quantité de produits livrés comparée au volume total de commandes sur une période donnée. Pour mesurer les délais dans lesquels l’entreprise a honoré les commandes de ses clients, il est possible de diviser la quantité de commandes livrées dans les délais par la quantité totale de commandes. Pour prendre en compte le paramètre « qualité », vous pouvez soustraire la quantité de commandes litigieuses (matériel défectueux) au numérateur de la précédente équation. Vous obtiendrez ainsi le taux de service des commandes livrées dans les délais et en bon état. Le taux de service pondéré s’obtient en divisant le nombre total de commandes à livrer retranché des commandes en retard par la quantité totale de commandes reçues. Un taux de service élevé est synonyme de rapidité, de ponctualité et de fiabilité. Il doit être, en général, supérieur à 90%. Ce critère discriminant est généralement performant pour sélectionner vos prestataires.

Enfin, vérifiez qu’il dispose de la capacité de stockage nécessaire pour assumer la gestion des commandes et assurer le transit des marchandises à flux tendus. Son organisation interne et ses processus doivent être rigoureusement respectés, car il en va aussi de votre crédibilité auprès du client.

 

prestataire-logistique-livraison

 

Règle #5 : Vérifier la cohérence entre le produit et la qualité de la livraison

 

Le livreur est souvent le seul visage humain que les clients finaux peuvent poser sur votre entreprise. Il est donc indispensable de s’assurer de sa bonne manière de travailler : honnêteté, courtoisie, disponibilité et implication sont autant de qualités qu’il doit posséder. Certaines sociétés telles que La Poste se sont spécialisées dans une offre logistique de pointe accordant une place prépondérante à la relation client. Le niveau de services est un atout maître face à votre concurrence.

En suivant ces 5 règles d’or, vous pourrez à coup sûr faire votre choix en minimisant votre risque, et dans l’espoir d’améliorer visiblement l’efficacité de votre supply chain. Pour en savoir plus, quoi de mieux que de se rendre dans un salon professionnel pour solliciter une démonstration en direct ?