La politique RSE permet à une entreprise de mettre en oeuvre une véritable démarche responsable en faveur du développement durable. Voici précisément comment la comprendre, ses avantages et tous les outils permettant d’en faire une réalité dans votre entreprise.

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est un concept récent, et qui culmine pourtant au sommet des préoccupations les plus importantes aux yeux des chefs d’entreprise. Dorénavant, l’entreprise se doit d’intégrer de nouveaux principes responsables dans l’organisation de son activité. Elle a pour finalité d’aboutir à un meilleur respect de l’environnement et à une prise en compte accrue du bien-être au travail. La création d’un écosystème vertueux sur le plan économique, social, sociétal et environnemental est au cœur des enjeux de la RSE. Aux yeux de l’entreprise, elle est une nouvelle grille de lecture permettant de répondre aux grands défis contemporains ainsi qu’aux nouvelles exigences de ses parties prenantes. Fournisseurs, clients et actionnaires sont sensibles aux efforts effectués par leurs partenaires pour adapter leurs modes de fonctionnement. Dans le cas contraire, le modèle économique de nos sociétés pourrait arriver à bout de souffle plus rapidement, face à un appauvrissement des ressources naturelles et à une recrudescence des risques climatiques. En ce sens, la politique RSE contribue à l’amélioration de l’image de l’entreprise, à l’essor de ses activités tout en contribuant à créer les conditions d’un développement durable.

Qu’est-ce que la RSE ?

La RSE est une véritable stratégie au centre des processus quotidiens de l’entreprise. Il s’agit d’une démarche volontariste à forte valeur ajouté et valorisante auprès de toutes les parties prenantes. Elle aboutit à une meilleure qualité de réponse aux besoins des clients, et améliore leur satisfaction.

rse-entreprise-modele

La RSE est fondée sur trois piliers:

  • La prise en compte de la protection de l’environnement destinée à avoir un impact positif sur la société
  • Le choix d’un modèle économique viable, plus juste et efficace
  • La valorisation des conditions de travail des salariés et la promotion de la diversité.

Pour y parvenir, il est indispensable de mettre en place une série de bonnes pratiques concourants vers ces objectifs, parfois au delà des obligations fixées par la loi.

Quels sont les bénéfices d’une stratégie RSE ?

Parmi tous les avantages perçus par l’entreprise qui se met au service d’une stratégie RSE efficace, on trouve avant tout une augmentation visible de sa productivité et de ses performances globales. D’après une étude menée par France Stratégie, les entreprises ayant adopté une stratégie RSE ont vu leur activité augmenter de 13% en moyenne.

D’une part, il s’agit d’une excellente opportunité pour innover, renouveler vos processus et inclure de nouvelles technologies permettant des gains d’efficience notables. Parmi les aspects les plus souvent privilégiés, on retrouve la valorisation des matières premières recyclées, la prise en compte de la totalité du cycle de vie des objets ou la diminution de la consommation énergétique. En matière sociale, une meilleure prise en compte du bien-être des salariés limite l’absentéisme, le turn-over de la main d’oeuvre et les accidents au travail. L’entreprise améliore son dialogue avec certaines ONG et maîtrise mieux ses risques.

Ces avantages induisent des gains compétitifs certains par rapport à vos concurrents. Aussi, ils sont des facteurs d’attractivité supplémentaires pour attirer de nouveaux talents dans vos équipes. La RSE contribue donc directement à ouvrir de nouvelles perspectives de croissance pour votre entreprise.

Quelles sont les mesures à mettre en oeuvre pour appliquer une politique RSE efficace ?

Sur le plan environnemental, la première priorité est, de toute évidence, la réduction de la consommation énergétique (gaz, eau, électricité, etc.) Pour bien cibler vos efforts, réalisez un audit (bilan des émissions de gaz à effet de serre par exemple) avant de lancer une vaste politique. La consommation de produits toxiques doit être évitée au maximum, au profit de produits recyclés ou plus respectueux de l’environnement. Il est possible de mener un second audit, qui concerne vos fournisseurs et qui permet de cibler ceux qui intègrent à leur tour une politique RSE pro-active. Cela permet de créer un cercle vertueux avec une valorisation collective de la RSE au sein de toute l’économie. Soyez les défenseurs d’une économie circulaire en prenant en considération la totalité du cycle de vie d’un produit, de sa conception jusqu’à son recyclage. De nombreuses entreprises officialisent leurs décisions et consignent leurs actions concrètes dans une charte RSE.

 rse-entreprise-benefices

Aussi, il est possible de créer un véritable management environnemental en menant une réflexion de fond sous la forme d’un brainstorming avec toutes vos équipes. Elle permettra de confronter la vision de vos collaborateurs et de faire émerger des idées nouvelles. La politique RSE inclut aussi une lutte active contre la corruption, le travail dissimulé, les conflits d’intérêts et la fraude fiscale.

Sur le plan social et sociétal, soyez à l’avant garde de la promotion du bien-être au travail afin de stimuler la productivité et l’engagement de vos salariés au quotidien. Il est prouvé que des collaborateurs épanouis dans leur activité professionnelle sont plus productifs dans l’amélioration des performances de l’entreprise. Au bout du compte, l’entreprise réalise davantage de profits ce qui permet aux salariés d’être récompensés. Valorisez la qualité de vos locaux et n’hésitez pas à investir dans des outils de travail innovants. La RSE valorise également l’ancrage territorial de l’entreprise, ses liens avec les acteurs du commerce local et la promotion des circuits courts pour ses approvisionnements par exemple.

Une politique RSE efficace et proactive permet aux entreprises volontaires d’augmenter leurs performances globales, et de bénéficier d’avantages concurrentiels substantiels. D’autres part, elle devient plus responsable avec l’adoption de standards éthiques hautement valorisables : elle contribue à créer un écosystème viable, vivable et équitable au sein de son entreprise. Ce triptyque doit devenir la devise de sa gouvernance pour améliorer son impact sur la société. A terme, elle permet accroître sa compétitivité pour conquérir de nouvelles parts de marché.