Grâce au Supplier Relationship Management (SRM), passez du statut de simple fournisseur à celui de partenaire ! Il fait évoluer votre conception de la relation commerciale, et vous accompagne dans la croissance de votre entreprise. Explications.

Le SRM, aussi appelé « Gestion de la relation fournisseur » en français, désigne l’utilisation de nouvelles technologies au service de l’amélioration de l’approvisionnement d’une entreprise auprès de ses fournisseurs. Cette préoccupation est née il y a une dizaine d’années, lorsqu’on a considéré l’importance de la relation client pour bâtir un véritable avantage concurrentiel. Depuis, l’objectif du SRM est d’améliorer la communication avec l’ensemble des fournisseurs, d’échanger davantage d’informations, d’entrer dans une logique de partenariat. Il s’agit d’une stratégie à double face, visant aussi à mieux faire connaître votre métier et votre offre auprès de vos fournisseurs. A terme, elle permet de mieux synchroniser votre offre de produits avec les demandes de vos clients.

 

Supplier Relationship Management : quels sont les objectifs de cette stratégie ambitieuse ?

 

supplier-relationship-management-approvisonnement

 

L’objectif d’une politique SRM est d’améliorer la communication de votre entreprise avec ses différents fournisseurs, ce qui améliore également votre fonction logistique. Plus concrètement, il s’agit de partager une même méthodologie de ciblage de ses besoins afin que votre fournisseur connaisse mieux vos attentes. Mettez vos termes métiers en commun aussi bien sur les postes existants que les produits proposés par votre entreprise. Cela permettra de renforcer l’adéquation entre vos besoins et l’offre de votre fournisseur, en limitant le risque de manquer une opportunité.

Cette stratégie contribue donc directement à l’essor de vos activités et à l’amélioration de ses performances.

 

Quelle stratégie faut-il mettre en place pour appliquer le SRM dans votre entreprise ?

 

supplier-relationship-management-strategie

 

Étape #1 : La conception collaborative

 

Elle vise à intégrer les problématiques d’approvisionnement dès la conception du produit. L’objectif est d’associer les fournisseurs à votre démarche, en orientant leurs processus de fabrication à la source. Le risque est de créer un produit trop spécifique, ne convenant pas à suffisamment d’entreprises, ce qui a pour conséquence une hausse de son prix.

 

Étape #2 : Le choix des fournisseurs

 

Une fois vos besoins clairement identifiés, étudiez le marché et faites une liste des fournisseurs potentiels les plus intéressants. Classez-les en fonction du coût de leurs produits, de leur capacité de production, de leurs délais de livraison, de leur politique de retour, et de la garantie des produits.

 

Étape #3 : La sélection des fournisseurs

 

Pour cette étape, on a recours à un appel d’offres, cela signifie que le fournisseur va pouvoir effectuer trois types de requêtes : un Request for Quotation (il demande un devis), un Request for Proposal (il propose un prix et transmet différentes informations pour convaincre), un Request for Information (une simple demande d’informations). Il s’agit de faire directement jouer la concurrence.

Suit alors une étape de négociation pour parvenir à fixer toutes les conditions du contrat, les aspects logistiques, et surtout le prix ! C’est un moment important qui déterminera toutes les modalités de votre future relation commerciale.

 

Étape #4 : L’approvisionnement

 

Une fois le contrat signé, les livraisons régulières ou ponctuelles des produits peuvent débuter. Cette étape est la concrétisation de tout le travail fourni en amont, et son bon déroulement est favorisé par la signature d’un contrat équilibré ménageant les intérêts de toutes les parties. Nous insistons sur la nécessité de travailler en confiance avec votre fournisseur afin d’optimiser au mieux la gestion de votre plateforme logistique.

 

Étape #5 : L’évaluation du fournisseur

 

La stratégie SRM doit s’inscrire dans une logique d’amélioration continue. Une fois la première livraison effectuée, il est nécessaire de lister toutes les améliorations qui pourraient être apportées au produit ou à la relation commerciale entre le fournisseur et l’entreprise. Pour cela, choisissez des indicateurs de qualité pertinents réunis dans un tableau de bord. Les résultats de cette analyse doivent être partagés entre les deux acteurs. Ce processus doit ensuite être répété à intervalle réguliers.

Ainsi, une stratégie SRM efficace doit apporter davantage de sécurité pour les approvisionnements d’une entreprise. Cela passe par de nombreux efforts de collaboration, d’intégration, de suivi et d’évaluation. L’objectif est de parvenir à créer un avantage concurrentiel fort dès les premières étapes de la chaîne logistique, au moment de l’approvisionnement. Avec l’ouverture des marchés à la concurrence et la rapidité des échanges commerciaux, les frontières s’ouvrent largement, et c’est pourquoi des relations intelligentes avec vos fournisseurs contribuent à faire la différence.