Le Supplier Relationship Management (SRM) est une méthode permettant aux entreprises d’améliorer la communication avec leurs fournisseurs et de fluidifier la circulation de l’information. Voici les objectifs et les processus à mettre en place dans votre entreprise pour appliquer la méthode SRM.

Ils sont trop souvent sous-estimés, et pourtant, les fournisseurs représentent l’un des piliers de l’avantage concurrentiel d’une entreprise : sourcing, négociation des conditions d’exécution des transactions, délais de paiement, communication, etc. sont des éléments à n’omettre sous aucun prétexte. Améliorer la connaissance de vos fournisseurs (et réciproquement) est la condition d’une relation d’affaires efficace. Créé au début des années 2000, le Supplier Relationship Management (SRM) se focalise sur l’amélioration du processus d’approvisionnement avec les fournisseurs, et la valeur ajoutée réside dans les informations supplémentaires qu’ils sont en mesure de fournir. Découvrons ensemble toutes les étapes pour mettre en place et appliquer le SRM au sein de votre entreprise.

 

 

Qu’est-ce que le SRM ?

 

La gestion de la relation fournisseur désigne l’ensemble des processus et décisions qui permettent d’améliorer le mécanisme d’approvisionnement. Ils s’appuient sur les nouvelles technologies telles que des outils collaboratifs ou des logiciels SaaS dédiés (WMS). Les relations fournisseurs sont essentielles et font partie des forces les plus importantes pour optimiser l’efficacité opérationnelle de votre entreprise.

 

 srm-relation

 

Bien au delà d’un simple partage d’informations, le SRM vous incite à partager une méthodologie, des termes métiers et des informations précises avec vos fournisseurs afin d’adapter au mieux vos services respectifs.

A terme, les avantages du SRM sont nombreux :

  • Améliorer la communication avec tous vos fournisseurs
  • Partager votre méthode et votre organisation afin de négocier les meilleures conditions d’approvisionnement. N’oubliez pas qu’un fournisseur qui connait bien une entreprise est davantage en capacité de répondre correctement à ses attentes.
  • Améliorer votre connaissance des produits et de la valeur ajoutée que chacun de vos fournisseurs peut vous apporter.
  • Concrètement, il s’agit de converger vers la construction d’une relation d’affaires « gagnante-gagnante » sur le long terme.

 

Méthode SRM : quelles sont les 6 étapes à connaître ?

 

L’application du SRM nécessite l’adoption d’une méthode simple, constituée de 6 étapes à la portée de toutes les entreprises :

  • Le « design collaboratif » désigne la réflexion menée pour intégrer toutes vos problématiques et questions importantes liées à la relation fournisseur. Par exemple, quelles sont les périodes de l’année où votre demande est susceptible d’augmenter ? Quel est votre délai de livraison idéal ? Quelles caractéristiques votre produit doit absolument posséder ? Après cette étape cruciale, vous saurez véritablement ce que vous voulez et ce qui vous convient.
  • Le « sourcing » consiste à sélectionner les fournisseurs les plus pertinents en fonction de vos préférences établies précédemment. Réalisez une cartographie des entreprises les plus adéquates en fonction de leurs tarifs, capacités de production, délais de livraison et qualité des produits. Dernière étape avant la sélection finale, réduisez ensuite votre choix à une shortlist de 3 ou 4 entreprises.

 

srm-sourcing

 

  • La sélection finale est le moment fatidique au cours duquel vous choisirez définitivement votre fournisseur. Pour y parvenir, l’utilisation d’un logiciel SRM vous permet de gérer les demandes de devis, les propositions de prix et la gestion des informations fournisseurs (sur sa santé économique et financière notamment). Vous serez ensuite en possession de tous les éléments pour procéder à une sélection méthodique et efficace du fournisseur offrant toutes les meilleures conditions répondant à vos attentes.
  • La négociation consiste à formaliser votre relation commerciale avec votre fournisseur via la signature d’un contrat.
  • L’approvisionnement est l’étape durant laquelle les deux parties vont s’entendre sur les aspects logistiques, de la commande à la livraison finale du produit.
  • L’évaluation du fournisseur est une étape trop souvent négligée. Nombreuses sont les entreprises qui, une fois les conditions d’approvisionnement négociées, cessent tout suivi. Et pourtant, il est important de scruter la qualité du service véritablement rendu. Confrontez l’évolution de l’offre de biens et services de votre fournisseur avec vos besoins, et n’hésitez pas à lui faire part de vos attentes nouvelles. Inscrivez-vous dans une démarche d’amélioration continue de votre relation fournisseur sur le long terme.

 

Une entreprise qui bâtit des relations sereines, stables et pérennes avec ses fournisseurs est capable d’offrir un service de meilleure qualité à ses clients, de limiter les ruptures de stock et d’optimiser ses coûts de stockage. Partant de ce principe, ce ne sont plus les entreprises qui sont concurrentes, mais bien l’efficacité de leur service logistique respectives. La clé du succès repose donc sur l’efficacité de la fonction logistique. Cela permet aux entreprises de réaliser des gains de productivité tout en améliorant le taux de satisfaction de ses clients.