Le transport international nécessite une fonction Transport véritablement performante, rationalisée et réactive. Les opérations d’import/export se multiplient, c’est pourquoi il est nécessaire de développer une nouvelle logistique adaptée aux besoins des acteurs du marché.

 

La logistique désigne l’ensemble des processus et la manière de mettre à disposition d’un client un produit donné au bon moment, au bon endroit, au moindre coût et avec la meilleure qualité. L’ouverture des marchés et la rapidité des échanges conduit les entreprises à exporter leurs marchandises dans le monde entier, sous la pression de délais de livraison réduits. Ainsi, il est indispensable de mettre en place une logistique de plus en plus performante, en concentrant vos efforts sur la fonction Transports. Son efficacité dépend concrètement des moyens utilisés pour réaliser le déplacement de toutes les marchandises. Elle est au centre de la relation entre la fonction logistique et commerciale. Chargement et déchargement des marchandises, acheminement, traçabilité, gestion des formalités douanières sont autant de tâches complexes pour la logistique internationale. S’agissant d’un enjeu stratégique, les transporteurs proposent désormais de nouvelles solutions digitales pour mieux la gérer au quotidien. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir pour optimiser la logistique lors de vos échanges à l’international.

 

 

Quels sont les enjeux du transport logistique international ?

 

La logistique internationale procure de nombreux avantages aux entreprises décidant de franchir le pas :

  • Tirer profit de nombreux acteurs : la circulation de l’information et son suivi est différent, et il est nécessaire de garantir une planification des flux efficace.
  • Utiliser le transport multimodal : il s’agit d’un véritable levier de croissance pour les spécialistes du secteur logistique. Le transport multimodal (rail-route, mer-route, etc.) réduit les coûts et les délais de livraison.
  • Composer avec les nombreux textes réglementaires : chaque pays applique sa propre législation pour réglementer les flux de marchandises entrants et sortants. Avant de vous engager dans la logistique internationale, soyez au clair avec les procédures administratives à effectuer.
  • Réduire le délai de livraison : la logistique et livraison internationale, lorsqu’elle est bien organisée, permet de limiter les ruptures de charges, anticipe les démarches douanières et accélère les temps de transbordement. Des logiciels d’optimisation de livraison existent pour une meilleure circulation des flux de marchandises et d’informations.
  • Réduire les coûts logistiques : les marchandises doivent être manipulées le moins possible, et toutes les précautions doivent être prises s’il s’agit de produits périssables ou dangereux.

 

Quelles sont les nouvelles missions d’un logisticien international ?

 

Les missions du logisticien international divergent parfois de celles réalisées par un autre, n’expédiant ses marchandises que sur le territoire national. Il est également en charge :

  • De l’organisation des flux pour acheminer chaque produit de l’entrepôt jusqu’au client final (porte à porte au travers de plusieurs pays).
  • Du meilleur schéma de transport pour répondre au mieux aux attentes du client (il souhaite généralement être livré le plus rapidement possible et au coût le plus bas). Il est possible d’utiliser un ou plusieurs modes de transport, selon les contraintes à respecter, le point de départ et d’arrivée des marchandises.
  • Du choix du prestataire le plus qualifié pour accomplir la mission de transport. Les bourses de fret permettent de faciliter la mise en relation de l’offre et de la demande sur le marché.
  • Du suivi des flux de transport, et de la mise en place de toutes les procédures en cas de difficulté à résoudre.
  • De la validation des coûts logistiques, incluant le contrôle des prestations facturées par les prestataires et la validation des coûts avant la soumission de la facture au service comptable.

 

 

Quelles sont les contraintes du transport international ?

 

Il existe quatre grands types de contraintes pour un logisticien international. Tout d’abord, les marchandises nécessitent parfois des précautions particulières (en particulier si elles sont dangereuses ou périssables). Leur stockage ou leur mise à l’écart est parfois justifié par la nécessité de ne pas les faire entrer en contact avec d’autres marchandises. Aussi, les contraintes réglementaires occupent une place importante dans les processus logistiques internationaux. Certains pays sont plus rigides que d’autres, et imposent des certificats, des licences ou des déclarations douanières spécifiques pour commercer. Parfois, le climat ou la qualité des infrastructures de transport obligent les logisticiens à reconsidérer leur stratégie. Certaines zones du globe sont difficilement joignables, en raison des conditions météorologiques ou de leur isolement.

Pour mener ses missions à bien, le logisticien international doit posséder toutes les connaissances nécessaires sur la nature des produits traités, leur conditionnement, les obligations réglementaires, la bonne exécution des paiements, les procédures douanières et les acteurs du marché logistique. La complexité de la chaîne logistique internationale nécessite l’intervention de métiers spécialisés : commissionnaire, transitaire, transporteur, banque, assurance, douanier, etc. Les entreprises qui savent concrètement comment procéder peuvent augmenter visiblement leurs parts de marché, étendre leur zone géographique de présence et développer leur activité.